Huffpost Algeria mg

"Ramadance", la web-série qui met en scène le quotidien des musulmans pendant le ramadan

Publication: Mis à jour:
SRIE RAMADAN
"Ramadance" la web-série sur le ramadan | Youtube/Studio Magueule
Imprimer

Lundi 6 juin a commencé le ramadan, un mois de jeûne pendant lequel les frères jumeaux Samir et Hicham Harrag ont décidé de faire rire avec la web-série "Ramadance", dont ils sont les auteurs.

"'Ramadance' c'est comme un mini tuto sur le ramadan, une sorte de ramadan pour les nuls", a confié Samir Harrang au HuffPost. Mini, le terme est bien choisi, en effet, les vidéos réalisées par Studio Magueule et produites par Cocorico productions, durent moins de deux minutes. Un format qui n'a pas été décidé au hasard. "Plus le format est court, plus les gens accrochent, pourtant ce n'est pas le plus facile à réaliser", constate Samir Harrag. L'idée de "Ramadance" a germé dans la tête des frères jumeaux de 31 ans l'année dernière, durant le jeûne. "On faisait beaucoup de blagues, on s'est dit pourquoi pas faire des vidéos, on a tellement de choses à raconter pendant le ramadan".

Leurs petits sketchs mettent en scène des situations cocasses vécues pendant le mois saint, et notamment les ratés et faiblesses auxquels les musulmans peuvent être confrontés. "Avec ta face de Ramadan", ou encore "Mater n'est pas jeûner", les titres des épisodes en disent long sur le ton choisi par les frères Harrag qui font rire des interdits.

"On voulait faire rire sur des choses que l'on traverse pendant le ramadan, mais toujours dans le respect. Si derrière ça peut véhiculer une belle image de la religion tant mieux, mais l'objectif est avant tout de faire rire", assurent les jumeaux. Loin de se vouloir communautaire, "'Ramadance' est pour tout le monde, même des petits de 8 ans, des personnes de 50 ans et surtout des non-musulmans", affirme Samir Harrag.

Lancé au début de ce ramadan 2016, le Studio Magueule nous donne rendez-vous sur YouTube du lundi au vendredi, à 18 heure, pour découvrir un nouvel épisode de "Ramadance". La web-série prendra évidemment fin au terme du mois de jeûne. Mais cette belle équipe a déjà d'autres projets, et pourquoi pas un "Shabbatdance", confie Samir Harrag.

Retrouvez les articles de HuffPost Algérie sur notre page Facebook.

Pour suivre les dernières actualités en direct, cliquez ici.