Huffpost Maroc mg

Reda Jebbrouni, le Marocain qui organise des banquets dans le ciel (PHOTOS)

Publication: Mis à jour:
CASA
Reda Jebbrouni, le Marocain qui organise des banquets dans le ciel (PHOTOS) | Facebook
Imprimer

ALLEMAGNE - Reda Jebbrouni a 38 ans, il habite en Allemagne et c'est un féru des projets improbables. Sa dernière création: organiser avec ses partenaires des repas suspendus à 50 mètres du sol, un concept qu'il appelle "Dinner in the sky".

paris

Pour le dixième anniversaire de cette création très courue dans les capitales mondiales, déjà organisée dans 50 pays, dont le Maroc, Reda Jebbrouni a réussi l'exploit de monter au pied de l'Atomium à Bruxelles, avec son associé belge David Ghysels, le plus grand restaurant en plein air du monde.

grue

La semaine dernière, il a fait appel à dix chefs étoilés de la capitale belge pour servir, dans le ciel, des repas à ses invités installés dans 10 tables sur des plateformes suspendues par 10 grues qui montent simultanément au son d'impressionnantes mélodies, le tout dans une ambiance conviviale avec jeux de lumières et feux d'artifice.

Lors des cinq jours de l’événement organisé sur 1er au 5 juin, 4500 convives ont pu apprécier la gastronomie belge mais aussi la cuisine internationale avec une vue imprenable sur Bruxelles.

Relancer les activités à Bruxelles

Pour Reda Jebbrouni, la capitale belge a besoin de ce genre d'attractions, particulièrement après les attentats du 22 mars dernier. Et pour cause. Au lendemain des attentats qui ont frappé l'aéroport de Bruxelles et une station de métro de la capitale ayant fait 35 morts et des dizaines de blessés, le secteur du tourisme, vital pour l'économie belge, a subi un sérieux coup. Les monuments de la ville, notamment la Grand-Place, classée au patrimoine mondial par l'Unesco pour la richesse architecturale de ses façades et de son Hôtel de Ville du 15e siècle, l'Atomium, les musées et d'autres attractions ont été boudés par les touristes. Les hôtels et les restaurants ont enregistré une baisse de fréquentation de plus de 50 %, alors que des établissements ont carrément mis la clé sous la porte. Le "Dinner in the sky" entend participer à la relance des activités de la ville.

casa

LIRE AUSSI:
Close
Ces Marocains qui cartonnent aux Pays-Bas
sur
Partager
Tweeter
PUBLICITÉ
Partager
fermer
Image affichée