Huffpost Maroc mg

A quoi ressemblaient les premiers habitants du Maroc?

Publication: Mis à jour:
ANCTRES
A quoi ressemblaient les premiers habitants du Maroc ? | Anne Marie Lykkegaard
Imprimer

HISTOIRE - Au Maroc, les premières traces laissées par l'homme remontent à 700.000 ans. Des outils datant de cette époque, tels que des galets taillés ou des bifaces, ont en effet été retrouvés à Casablanca, lors de fouilles organisées à Sidi Abderrahmane, "ce site préhistorique majeur", pour paraphraser le ministre de la Culture Amine Sbihi.

En 1971, des ossements datant d'environ 400.000 ans ont été découverts près de Salé. Ces derniers appartenaient à un ancêtre de l'homme: petit spécimen, probablement une femelle, morte assez jeune selon les scientifiques.

D'autres ossements, plus récents, ont été retrouvés dans la grotte de Jebel Irhoud, située à une cinquantaine de kilomètres au sud-est de Safi. Cette grotte avait été découverte suite à l'exploitation d'une mine de barytine qui se trouvait dans les environs.

Et c'est à partir de ces os qu'a été créee la statue représentée sur cette photo:

dr

En tout, quatre fossiles avaient été révélés par les fouilles: deux crânes d'adultes, la mandibule et l'humérus d'un enfant. Une datation au carbone 14 a permis d'évaluer l'âge de ces spécimens à environ 160.000 ans. L'analyse d'une des dents retrouvées sur la mandibule avait un peu plus appuyé la thèse selon laquelle l'ancêtre de l'homme moderne venait d'Afrique. En 2007, des scientifiques ont publié une étude qui expliquait que l'enfant à qui appartenait la mandibule est mort à l'âge d'environ huit ans.

Si la différence de croissance entre l'homme moderne et ses ancêtres était radicalement différente, des analyses aux rayons X avaient prouvé que l'évolution de la dentition du spécimen étudié était quasi-identique à celle d'un enfant . Pour les chercheurs, une enfance prolongée implique un développement social, biologique et culturel important. Selon les auteurs de cette étude, les individus découverts dans la grotte de Jebel Irhoud seraient donc proches de l'Homo Sapiens, l'homme moderne.

LIRE AUSSI:
Close
10 musées marocains à visiter absolument
sur
Partager
Tweeter
PUBLICITÉ
Partager
fermer
Image affichée