Huffpost Maroc mg

Mustapha Benhamza: "Le mouvement Masayminch ne peut pas être exclu"

Publication: Mis à jour:
BEN HAMZA
Mustapha Benhamza: "Le mouvement Masayminch ne peut pas être exclu" | DR
Imprimer

RAMADAN - Ce sont des déclarations quelque peu surprenantes qu'a faites Mustapha Benhamza, président du Conseil des oulémas d'Oujda. Estimant que le mouvement "Masayminch" "ne peut être exclu", il a, néanmoins, appelé les non-jeûneurs à "respecter les valeurs de la société". En d'autres termes, à manger chez eux.

Dans un entretien accordé au quotidien Al Massae, publié dans l'édition du mardi 7 juin du journal et repris par le site du Parti de la justice et du développement (PJD), Mustapha Benhamza a déclaré que le mouvement "Masayminch", (qui demande l'abrogation de l'article 222 du code pénal, criminalisant la rupture du jeûne en public, ndlr) "veut juste faire acte de présence parmi nous. Ils ne constituent pas un danger, ni n'entachent la réputation du pays".

Pour Benhamza, "malgré les différences" existant entre "la société et le mouvement", "il ne peut pas être exclu", a-t-il poursuivi.

Et Benhamza d'ajouter que "ce qui est demandé du mouvement", c'est "de respecter les valeurs de la société". "Car c'est une question de civilité et de démocratie. La démocratie appelle à valoriser le collectif (sur l'individuel ndlr), de ne pas mépriser ses valeurs ou de toucher à son identité", estime le théologien.

LIRE AUSSI:
Close
Manifestation pour les libertés individuelles à Casablanca
sur
Partager
Tweeter
PUBLICITÉ
Partager
fermer
Image affichée