Huffpost Algeria mg

Quand le boxeur Mohamed Ali visitait l'Algérie

Publication: Mis à jour:
Imprimer

L'ancien boxeur américain Mohamed Ali, dont les obsèques auront lieu vendredi dans sa ville natale de Louisville, dans le centre-est des Etats-Unis, avait visité l'Algérie une seule fois, à l'occasion de l'enterrement du président Houari Boumediène, décédé le 27 décembre 1978.

Mohamed Ali, qui s'est éteint vendredi dernier à l'âge de 74 ans, à Phoenix (Arizona, USA) après un combat de 32 ans contre la maladie de Parkinson, faisait partie de la délégation américaine, conduite par le secrétaire d'Etat au Trésor, Michael Blumenthal. Etaient également présents Chip Carter, fils et représentant personnel du président US de l'époque, Jimmy Carter ainsi que l'ancien secrétaire d'Etat à la Défense, Clark Clifford.

"J'arrive en Algérie pour me joindre à la famille du président Boumediène, au gouvernement et au peuple de l'Algérie dans le deuil de leur regretté chef d'Etat", avait déclaré Michael Blumenthal, en compagnie d'Ali.

A leur arrivée à l'aéroport, les Américains avaient été salués par des membres du gouvernement algérien et par l'ambassadeur US à Alger.

Au retour du cimetière d'El-Alia, le jour de l'enterrement d'Houari Boumediène, le convoi américain est passé par plusieurs quartiers de l'Algérois, dont Kouba où, assis à l'arrière d'une des voitures, Mohamed Ali est sorti par la fenêtre pour saluer les jeunes et moins jeunes, en train de papoter.

Le décès de l'ancien champion du monde de boxe des poids lourds a jeté l'émoi dans les quatre coins de la planète et plusieurs personnalités sportives et politiques, dont le Président Bouteflika, ont exprimé leur tristesse.

LIRE AUSSI:

LIRE AUSSI SUR LES BLOGS: What's my name ?

Retrouvez les articles de HuffPost Algérie sur notre page Facebook.

Pour suivre les dernières actualités en direct, cliquez ici.