Huffpost Maroc mg

Un Marocain déchu de sa nationalité au Danemark pour apologie du terrorisme

Publication: Mis à jour:
SAID MANCHOUR
Un Marocain déchu de sa nationalité au Danemark pour apologie du terrorisme | fyens.dk
Imprimer

DANEMARK - Ce Marocain vient de rentrer dans l'histoire danoise, mais pas de la meilleure des manières. Said Mansour, un Marocain âgé de 56 ans et résident au Danemark depuis 1984, s'est vu retirer ce mercredi sa nationalité danoise par la Cour suprême du pays, qui l'a également condamné à l'expulsion à vie du territoire. Il est coupable d'apologie du terrorisme.

Said Mansour devient ainsi le premier binational de l'histoire du Danemark à être condamné à la déchéance de nationalité. Si la déchéance de nationalité est légale au Danemark, et est prévue par la loi anti-terroriste adoptée en 2002, elle n'a jamais été appliquée auparavant.

Said Mansour est accusé d'apologie du terrorisme sur Facebook et par mail, ainsi que pour la production et la diffusion de CD et de DVD faisant l'apologie du terrorisme. Installé dans le pays nordique depuis 32 ans, il a rejeté les accusations portées contre lui en plaidant son "droit à la liberté d'expression".

Saisie par l'accusé, la Cour suprême a statué qu'il est du ressort des autorités danoises de décider du renvoi de l'accusé au Maroc, mais aussi de déterminer si l'expulsion de Said Mansour est en accord avec la Convention européenne des droits de l'homme, note l'agence de presse EFE. De son côté, la ministre de l'intégration Inger Støjberg (droite libérale) a déclaré au micro de la chaîne nationale TV 2 que le Marocain "n'avait rien à faire au Danemark" et qu'elle espérait qu'il soit renvoyé au royaume.

L'avocat de Said Mansour a d'ores et déjà annoncé que son client compte faire appel de ce jugement auprès de la Cour européenne des droits de l'homme, rapporte l'agence Associated Press.

Ce n'est pas la première fois qu'un Marocain est condamné à la déchéance de nationalité en Europe. Ahmed Sahnouni el-Yaacoubi avait par exemple été déchu de la nationalité française en 2014 pour association de malfaiteurs en vue d’une entreprise terroriste. Il a ensuite été expulsé vers le Maroc, en dépit d'une injonction contraire de la Cour européenne des droits de l’homme.

LIRE AUSSI:
Close
Qu'est-ce que l'Etat islamique?
sur
Partager
Tweeter
PUBLICITÉ
Partager
fermer
Image affichée