Huffpost Algeria mg

Fuites des sujets du Bac: des cadres, enseignants, chefs de centres impliqués

Publication: Mis à jour:
EXAMENSBACBEM
DR
Imprimer

L'enquête menée par la Gendarmerie nationale sur les fuites des sujets du BAC (session 2016) s'était soldée par l'arrestation de dizaines de personnes impliquées dont des cadres, des enseignants, des chefs de certains centres et des employés de l'Office national des examens et des concours (ONEC).

Les personnes arrêtées ont été auditionnées, a appris mardi l'APS auprès du Commandement de la Gendarmerie nationale.

L'enquête diligentée au niveau de 30 wilayas dont Alger a permis de saisir les outils utilisés pour la fuite notamment des ordinateurs, des disques compacts (CD) et autres.

Selon la même source, les enquêteurs de la Gendarmerie nationale ont été secondés par des gendarmes experts en cybercriminalité du Centre national de lutte contre la cybercriminalité relevant du Commandement de la Gendarmerie nationale, outre l'Institut de criminologie et de criminalistique de la Gendarmerie nationale qui effectue actuellement une expertise des outils utilisés pour la fuite.

L'enquête sur les fuites des sujets du BAC confiée aux services de la Gendarmerie nationale "suit encore son cours", a précisé la même source avant d'ajouter que celle-ci a permis d'identifier les personnes suspectes qui ont traité et publié les sujets sur les réseaux sociaux outre l'identification des personnes intermédiaires impliquées dans l'opération des fuites.

LIRE AUSSI:

Retrouvez les articles de HuffPost Algérie sur notre page Facebook.

Pour suivre les dernières actualités en direct, cliquez ici.