Huffpost Maroc mg

Les épreuves du bac ont (encore) fuité, sept personnes arrêtées

Publication: Mis à jour:
BAC
Les épreuves du bac ont (encore) fuité, sept personnes arrêtées | DR
Imprimer

ÉDUCATION - Le ministère de l'Education nationale avait beau rassurer sur sa capacité à contrer les tentatives de fuite des épreuves du bac, les fraudeurs ont eu raison de lui. Quelques minutes après le début des examens, ce mardi 6 juin, plusieurs épreuves ont fuité sur la page Facebook "Tassribat".

Dans la foulée, les services de la Direction générale de la sûreté nationale (DGSN) ont arrêté sept personnes à Rabat, Salé, Fès, Sidi Slimane, Taroudant et Biougra, "soupçonnées d’être impliquées dans la création et l'administration de pages sur les réseaux sociaux dans l'objectif de faire fuiter des épreuves du baccalauréat", indique la DGSN dans un communiqué.

"Ces arrestations s’inscrivent dans le cadre des opérations proactives menées par la police judiciaire en coordination avec le service central de lutte contre la cybercriminalité et le laboratoire d’analyse des traces numériques visant à réprimer toute tentative de faire fuiter les épreuves du baccalauréat et la fraude via les nouvelles technologies de l’information", ajoute le communiqué.

Ouverture d'une enquête judiciaire

"Les perquisitions effectuées par les services de la sûreté nationale ont permis la saisie de matériels informatiques et de supports électroniques destinés à faciliter les opérations de fraude", ajoute le corps de police dirigé par Abdellatif Hammouchi. Les mis en cause font l’objet d’une enquête judiciaire.

Il y a une semaine, les services de la DGSN avaient déféré devant les autorités judiciaires compétentes 90 personnes soupçonnées d’être impliquées dans une tentative de fuite des épreuves de la première année du baccalauréat via des pages spécialisées sur Internet ou des groupes de chat sur des applications du téléphone mobile.

Sur les 306.000 candidats qui ont passé l'examen régional du baccalauréat, le ministère de l'Éducation nationale et de la formation professionnelle a déjà enregistré 3.048 cas de triche, soit plus de 1%, a indiqué lundi 6 juin le ministère de l'Education nationale.

LIRE AUSSI:

À lire aussi sur le HuffPost Maghreb

Close
Le top 15 des meilleures universités de la région MENA
sur
Partager
Tweeter
PUBLICITÉ
Partager
fermer
Image affichée

Suggérer une correction