Huffpost Maroc mg

Trois Marocains inculpés pour recrutement djhadiste en Espagne

Publication: Mis à jour:
TERRORISME
Trois Marocains inculpés pour recrutement djhadiste en Espagne | AFP/ José Jordan
Imprimer

TERRORISME - Un oncle et son neveu, de nationalité marocaine, ont été inculpés pour leurs liens supposés avec l’organisation Etat islamique et pour apologie du terrorisme. Les deux hommes sont poursuivis de même qu’une Hispano-marocaine qui était disposée à rejoindre le groupe terroriste en Afghanistan.

Selon le juge qui a instruit l’affaire, cité par l'agence EFE, les deux hommes faisaient partie d’un réseau de recrutement et d’endoctrinement de jeunes femmes qu’ils devaient convaincre de rejoindre les rangs de Daech en Syrie et en Irak. L’oncle et son neveu envoyaient aux femmes, via internet, des vidéos vantant les actions de l'organisation terroriste.

Lors de l’arrestation des deux hommes, un document d’allégeance au chef de Daech a été considéré par le juge comme "la preuve la plus précise de l’intégration de ces deux personnes à ce groupe terroriste et leur soutien inconditionnel à ses activités". L’oncle aurait même envoyé de l’argent à la veuve d’un combattant du groupe djihadiste, selon un document saisi.

Radicalisée et fiancée à un Afghan, la jeune femme menait de son côté des activités de recrutement pour le compte du groupe terroriste via des groupes créés sur les réseaux sociaux. En décembre 2015, elle serait partie en Turquie d’où elle aurait tenté de rejoindre la Syrie, sans toutefois y parvenir. Il ressort des écoutes téléphoniques faites par la brigade anti-terroriste espagnole que la jeune femme a tenté ensuite de rejoindre les rangs de Daech en Afghanistan.

LIRE AUSSI:Les services de sécurité espagnols alertent sur le risque terroriste au nord du Maroc

À lire aussi sur le HuffPost Maghreb

Close
Qu'est-ce que l'Etat islamique?
sur
Partager
Tweeter
PUBLICITÉ
Partager
fermer
Image affichée

Suggérer une correction