Huffpost Maroc mg

L'ONCF veut éviter un scénario de crise durant l'été

Publication: Mis à jour:
GARE VIDE
L'ONCF veut éviter un scénario de crise durant l'été | DR
Imprimer

RAILS - C'est une déferlante de cheminots qui s'est abattue sur El Jadida, du lundi au jeudi derniers. Selon les informations obtenues par le HuffPost Maroc, ils étaient près de 3.000 dans un hôtel de luxe de la ville côtière, accompagnés de plusieurs formateurs pour y suivre un stage accéléré.

Organisée par le DG de l'Office national des chemins de fer (ONCF) Mohamed Rabie Khlie, qui était d'ailleurs de la partie, la formation visait à préparer les cheminots à la période estivale, synonyme de pression, d'encombrement et, aussi et surtout ... de retards.

Il faut dire qu'en mai 2015, le directeur général de l'ONCF était plus que jamais sur la sellette. Suite à plusieurs retards, dus à des dysfonctionnements dans la ligne ferroviaire, les usagers ont organisé des sit-in, qui ont trouvé écho au parlement et auprès du gouvernement.

Le ministre délégué auprès du ministre de l'Equipement Najib Boulif avait lui-même a reconnu la mauvaise qualité du service ferroviaire, et a déclaré que "la situation est devenue intenable".

Rabie Khlie semble avoir tiré des leçons de cette expérience. Quelques mois plus tard, l'ONCF s'était engagé à améliorer la qualité de son service, et a renforcé son pôle communication qui, autrefois défaillant, fait désormais preuve de réactivité.

LIRE AUSSI:
Close
Le projet de ligne à grande vitesse (LGV)
sur
Partager
Tweeter
PUBLICITÉ
Partager
fermer
Image affichée