Huffpost Algeria mg

L'armée syrienne franchit la frontière de la province de Raqa

Publication: Mis à jour:
SYRIA ARMY
Rebel fighters from the First Regiment, part of the Free Syrian Army, prepare to fire a Grad rocket from Aleppo's Al-Haidariya neighbourhood, towards forces loyal to Syria's President Bashar al-Assad stationed in Talet al-Sheikh Youssef, Syria May 29, 2016. REUTERS/Abdalrhman Ismail | Reuters Photographer / Reuters
Imprimer

L'armée syrienne est entrée samedi pour la première fois depuis près de deux ans dans la province de Raqa (nord), bastion du groupe terroriste Etat islamique contre lequel elle mène une offensive soutenue par l'allié russe

Les troupes syrienne sont soutenues par les frappes des avions russes et des supplétifs syriens entraînés par Moscou dans leur offensive lancée jeudi pour reprendre principalement la ville de Tabqa, a affirmé à l'AFP Rami Abdel Rahmane, directeur de l'Observatoire syrien des droits de l'Homme (OSDH).

Elles sont entrées samedi matin pour la première fois dans la province de Raqa depuis août 2014, lorsqu'elles avaient été chassées par le groupe ultraradical, a-t-il précisé.

Le premier objectif de l'armée est de capturer la ville de Tabqa, sur l'Euphrate, près de laquelle se trouve une prison contrôlée par l'EI et un aéroport militaire.

L'armée et ses alliés sont entrées dans la province de Raqa à partir du sud-ouest et se trouvaient samedi à moins de 40 km de Tabqa, capturée par l'EI en 2014. Cette année-là, l'EI avait exécuté 160 soldats après la prise de l'aéroport militaire de Tabqa.

Au moins 26 terroriste et neuf combattants avecl'armée ont péri depuis le début de l'offensive jeudi.

Celle-ci intervient une dizaine de jours après que les Forces démocratiques syriennes (FDS), une coalition arabo-kurde, appuyées par les Etats-Unis ont lancé une offensive dans la province de Raqa et avancent elles aussi vers Tabqa mais à partir du nord.

Il semble qu'il y ait une coordination non déclarée entre Washington et Moscou, affirme M. Abdel Rahmane.

La quasi-totalité de la province de Raqa est aux mains de l'EI, à l'exception des villes de Tall Abyad et d'Aïn Issa d'où l'organisation jihadiste a été chassée par les FDS.

L'EI fait face désormais à deux offensives majeures dans Raqa, mais également dans la province voisine d'Alep, où les FDS avancent vers la ville de Minbej tenue par le groupe.

Retrouvez les articles de HuffPost Algérie sur notre page Facebook.

Pour suivre les dernières actualités en direct, cliquez ici.