Huffpost Maroc mg

Safi s'habille des mille et une couleurs du street-art (PHOTOS)

Publication: Mis à jour:
Imprimer

STREET-ART - Les villes marocaines se transforment-elles petit à petit en fresques géantes? Longtemps pratiqué dans la clandestinité, le street-art a fait son entrée au musée Mohammed VI en 2015 et plusieurs festivals lui ont été consacrés au Maroc, dont Sbagha Bagha à Casablanca et Jidar à Rabat. Des initiatives qui ont contribué à faire connaître cet art à l'échelle nationale.

Flairant la popularité grandissante de cet art autrefois marginal, le British Council du Maroc s'y est lui aussi mis. Depuis le 1er mars, le British Council a lancé une Caravane du street-art, un Van où voyagent des dizaines d'artistes, armés de leurs bombes de peinture pour apporter du pep's à des villes dont le rayonnement culturel reste mineur.

Après Youssoufia, où le street artiste espagnol Okuda San Miguel a transformé l'ancienne église de la petite ville en mirage psychédélique, la caravane a posé ses valises à Safi, du 20 au 29 mai, avec une nouvelle sélection d'artistes qui ont redonné vie à la capitale de la poterie. En automne, l'événement fera son dernier voyage pour l'année 2016 à Benguerir, entre le 22 et 30 octobre, et devrait être reconduit pour une deuxième édition en 2017.

Le résultat est pour le moins spectaculaire. Le Marocain Simo Mouhim, le Portugais Pantonio et le Mexicain Ramadam Karim, accompagnés de plusieurs autres artistes issus du monde entier, ont laissé libre cours à leur créativité, et ont travaillé sur des façades aveugles de Safi. Voici le résultat de dix jours de travail acharné en photos.

  • Millo
    Millo
  • Normal
    Pantónio
  • Simo Mouhim
    Kevin Neok
  • Pantónio
    Pantónio
  • Mohamed Lghacham
    Kevin Neok
  • Mehdi Annassi
    Mehdi Annassi
  • Normal
    Pantónio
  • Ramadam Karim
    Kevin Neok
  • Adil Jemmy
    Kevin Neok
  • Pantónio
    Pantónio
LIRE AUSSI:

Suggérer une correction