Huffpost Algeria mg

Ramadhan: la priorité de la grille de programmes de l'EPTV à la production nationale

Publication: Mis à jour:
ENTV
Archives
Imprimer

La priorité dans la grille des programmes à diffuser durant ce mois de Ramadhan par l'entreprise publique de télévision (EPTV) ne dérogera pas à la règle. La priorité dans la grille des programmes a été accordée aux productions nationales.

Dans une conférence de presse au siège de l'EPTV, le directeur général de l'entreprise publique, Tewfik Khelladi, a précisé que l'entreprise avait opté pour la rationalisation des dépenses de production et d'achat de programmes, la mutualisation des ressources des chaînes du groupe et le recours aux sponsoring et partenaires privilégiés de l'établissement.

Le premier responsable de l'entreprise a expliqué que le programme a été conçu "en conformité avec les fondamentaux propres au mois du jeûne" et de manière de répondre "aux attentes d'un public de plus en plus exigeant".

Il a fait état d'une augmentation à 96 % du volume des programmes nationaux spécial ramadhan sur les cinq chaînes précisant que cette grille tenait compte, en dépit d'un contexte budgétaire défavorable, d'un programme de qualité et d'une grande diversité correspondant aux spécificités du mois du jeûne et de façon à répondre aux attentes des attentes des téléspectateurs.

A une question des journalistes sur l'absence des séries télévisées arabes cette année, le directeur général de l'EPTV a répondu qu'il s'agissait d'un choix de l'entreprise se contentant de dire à propos du montant du budget de la grille actuelle qu'il était moindre par rapport à celui de l'année dernière estimé à 65 milliards.

Selon le DG de l'EPTV, les grands principes qui sous-tendent la conception des grilles de programmes des chaînes du groupe de l'EPTV durant le mois de ramadhan sont globalement reconduits.

Il s'agit, a-t-il expliqué du réaménagement des horaires des rendez-vous d'information quotidiens, de l'adaptation des horaires des tranches de grande audience en tenant compte du décalage horaire entre les régions du pays, la multidiffusion décalée de certains programmes sur les trois chaînes généralistes du groupe et la diffusion commune du programme sur la chaîne terrestre et la chaîne A3 entre 17.30 et 22.30.

Les grandes émissions "Tadj El Coran" et "Hadi El Arouah" produites par l'EPTV, seront programmées dans leur format intégral sur la chaîne 5 alors que les "primes" seront repris par les chaînes généralistes.

La retransmission directe de la prière des Tarawih à partir de la Mosquée Emir Abdelkader de Constantine sera également assurée sur la chaîne 5, a encore fait savoir M. Khelladi.

De nombreux autres programmes à caractère religieux, produits localement, en langues arabe, tamazight et française seront disséminés sur les cinq chaînes du groupe.

Sur un autre registre, la nouvelle grille propose de nouveaux feuilletons à l'instar de "Qouloub Tahta Erramed" et "le collier de feu" sur la vie du grand chef touareg Cheikh Amoud ainsi que des séries comiques, des sitcom et des shortcom.

Pour la même circonstance, des séries de caméras cachées, dont une spéciale enfants, des programmes culinaires et des émissions de jeux seront répartis sur les chaînes du groupe, a ajouté son premier responsable.

Le patrimoine culturel des grandes régions du sud sera également à l'honneur avec "Saharat El Djanoub" produites par la Station de Ouargla, une série hebdomadaire sur l'Imzad et une deuxième saison de "Qassaid oua Fawaid" sur la poésie populaire, a poursuivi M. Khelladi qui pour conclure a annoncé enfin que le traditionnel concours du mois de Ramadhan, doté de prix attractifs, sera consacré cette année aux grandes figures de la comédie algérienne.

Retrouvez les articles de HuffPost Algérie sur notre page Facebook.

Pour suivre les dernières actualités en direct, cliquez ici.