Huffpost Tunisie mg

Une nouvelle fatwa concernant l'usage des réseaux Wi-Fi en Arabie saoudite

Publication: Mis à jour:
WIFI NETWORK
Thomas White / Reuters
Imprimer

Une nouvelle fatwa très moderne a été émise en Arabie saoudite : l'avis concerne les gens qui utilisent le réseau Wi-Fi d'autres personnes sans leur autorisation.

Une fatwa est une instruction promulguée par un expert de la loi islamique sur des sujets variés allant des échecs aux bonshommes de neige en passant par, semble-t-il, l'utilisation des réseaux Internet.

«Un érudit saoudien a émis une fatwa contre l'utilisation du Wi-Fi d'une autre personne sans autorisation, au motif que le vol n'est pas toléré dans l'Islam», rapporte Atlantico.fr.

Ali Al Hakami, membre d'une commission qui a l'oreille du roi saoudien Salmane ben Abdelaziz Al Saoud, a spécifié que «lorsque le service Wi-Fi est ouvert comme dans les parcs, les centres commerciaux, les cafétérias, les hôtels et les ministères du gouvernement, alors il n'y a pas de problème, car il est censé être utilisé publiquement».

Le Sydney Morning Herald rappelle que les fatwas sont souvent inoffensives, voire insolites, mais qu'elles reflètent parfois des normes «patriarcales ou conservatrices». En Indonésie, on a interdit les emojis pouvant s'apparenter à la culture LGBT. L'État islamique aurait aussi émis une fatwa interdisant aux femmes de s'asseoir sur une chaise, selon le SMH.

Une des fatwas les plus controversées a été émise en 1989 en Iran, rapporte RT. L'Ayatollah Ruhollah Khomeini y demandait l'assassinat, rien de moins, de l'auteur indo-britannique Salman Rushdie, qui avait écrit les Versets sataniques.

Rushdie est toujours vivant à ce jour même si beaucoup d'institutions iraniennes veulent toujours sa mort.

Retrouvez les articles du HuffPost Tunisie sur notre page Facebook.

À lire aussi sur le HuffPost Maghreb

Close
Les fatwas les plus absurdes
sur
Partager
Tweeter
PUBLICITÉ
Partager
fermer
Image affichée

Suggérer une correction