Huffpost Algeria mg

Au moins 104 corps de migrants retrouvés sur une plage libyenne

Publication: Mis à jour:
LIBYA MIGRANTS
Bags containing a body of two migrants, who died after a boat sank off the coast, lay in a navy base in Tripoli, Libya, December 21, 2015. REUTERS/Ismail Zitouny | Ismail Zetouni / Reuters
Imprimer

Au moins 104 corps de migrants qui avaient tenté de rejoindre l'Europe en traversant la Méditerranée ont été retrouvés sur les plages de Zouara, une ville de l'ouest de la Libye, a annoncé la marine libyenne vendredi.

De nombreuses femmes et enfants figurent parmi les victimes, a rapporté un photographe de l'AFP sur place.

Jusqu'à jeudi soir, nous avons retrouvé 104 corps de migrants mais nous nous attendons à ce que ce chiffre augmente, a indiqué vendredi à l'AFP le colonel Ayoub Qassem, porte-parole de la marine libyenne.

Un tel bateau peut transporter entre 115 et 125 passagers, a-t-il précisé.

Près de 700 migrants, dont une quarantaine d'enfants, qui tentaient de gagner l'Italie auraient trouvé la mort, dans des conditions atroces, au cours de la semaine écoulée dans trois naufrages au large de la Libye, d'après l'ONU et des témoignages de survivants.

Le colonel Ayoub Qassem n'a pas pu confirmer si les corps des migrants retrouvés jeudi à Zouara étaient à bord de l'une des embarcations qui ont coulé la semaine dernière.

Les passeurs de migrants clandestins profitent du chaos qui règne en Libye depuis la révolte populaire qui a renversé le régime du dictateur Mouammar Kadhafi en 2011. La plupart des départs ont lieu depuis l'ouest du pays, à destination de l'Italie qui n'est qu'à 300 kilomètres.

Les migrants sont généralement de nationalités africaines mais il y a aussi des Arabes parmi eux, notamment des Marocains, a indiqué à l'AFP le colonel Qassem.

Il a critiqué la communauté internationale qui, selon lui, se contente de pleurer les victimes et de donner les chiffres sans faire davantage.

Dans un communiqué publié sur sa page Facebook, le conseil municipal de Zouara a dénoncé le silence étrange des responsables, autant au sein de l'Etat libyen que dans les organisations internationales. Il dénonce l'absence d'assistance (...) à cette ville qui manque de moyens pour traiter ce problème.

Selon des chiffres du HCR arrêtés au 25 mai, 37.785 migrants sont arrivées en Italie depuis le début de l'année, principalement depuis la route libyenne, la principale depuis que celle des Balkans est fermée.

Sur la même période, 1.370 migrants et réfugiés ont perdu la vie en tentant de rejoindre l'Europe en traversant la Méditerranée, soit 24% de moins qu'à la même période l'an dernier (1.792), a précisé mardi l'Organisation internationale pour les migrations (OIM).

Retrouvez les articles de HuffPost Algérie sur notre page Facebook.

Pour suivre les dernières actualités en direct, cliquez ici.