Huffpost Tunisie mg

Le coup de gueule d'une députée par rapport aux retards et aux absences à l'Assemblée

Publication: Mis à jour:
BOUJBEL
Facebook/Myriam boujbel
Imprimer

La députée du bloc parlementaire "Al Horra" Myriam Boujbel a poussé une soufflante à ses collègues de l'Assemblée des représentants du peuple, mercredi 1er juin.

La cause? L'absentéisme et le retard répétés des députés lors des plénières.

"Quand nous représentons le peuple et que nous ne nous respectons pas, comment voulez-vous que le peuple nous respecte?" affirme t-elle avant d'ajouter: "Est il normal que hier on reste jusqu'à 22H pour voter sur un projet de loi, sans atteindre le quorum et qu'on le reporte à ce matin?"

Pour la députée, cela touche non seulement la crédibilité de l'Assemblée envers le peuple, mais d'une façon indirecte, les ministres appelés à se présenter à l'ARP délaissant ainsi leurs ministères.

"Cette séance aurait dû commencer à 10h, on l'a reportée à 10h45 parce que le quorum n'a pas encore été atteint, pendant que le ministre, qui a laissé son ministère et son travail, nous attend ici" a affirmé l'élue.

Pour Myriam Boujbel non seulement, "les pays qui ne respectent pas l'heure, n'avancent pas, ils reculent", mais surtout cela impacte les messages portés par le parlement au peuple: "D'où allons-nous tirer notre légitimité (envers le peuple), nous, représentants du peuple, quand on parle de la valeur du travail, des responsabilités...?" s'interroge t-elle.

"Quant aux députés, qui se donnent, qui travaillent et qui respectent l'heure, ils payent la facture de la dictature du 'fainéantisme' que vit cette Assemblée." regrette-t-elle avant de conclure: "Respectons-nous et arrêtons ce nivellement vers le bas".


L'ONG Al Bawsala a épinglé
de nombreuses fois l'absentéisme des députés à l'Assemblée. Lors de son dernier rapport, l'ONG a affirmé que le taux de présence lors des votes tournait généralement autour de 56% entre novembre 2015 et mars 2016. Idem en commissions où 63 députés n'ont pris part à aucune réunion de leurs commissions sur les cinq derniers mois.

Retrouvez les articles du HuffPost Tunisie sur notre page Facebook.