Huffpost Maroc mg

Le président de la région Dakhla-Oued Eddahab Ynja Khattat démis de ses fonctions

Publication: Mis à jour:
YNJA KHETTAT
Pourquoi le président de la région de Daklha a été démis de ses fonctions | MAP
Imprimer

DESTITUTION - Elu en septembre dernier à la tête de la région Dakhla-Oued Eddahab lors des élections régionales, l'istiqlalien Ynja Khattat a été démis de ses fonctions mardi 1er juin.

Le tribunal administratif d’Agadir a décidé la destitution de M. Khattat pour résidence quasi-permanente avérée hors du territoire national, indique l'agence MAP qui cite une source judiciaire.

La partie qui conteste l’élection de l'istiqlalien à la tête du Conseil régional de Dakhla-Oued Eddahab a présenté au tribunal les preuves qui attestent de la résidence de manière quasi-permanente du président destitué en Mauritanie et donc de sa non-éligibilité pour le poste de président du Conseil de la région, précise la même source.

La loi organique N°14-111 relative aux régions stipule, dans son article 72, la nécessité de l’annonce immédiate par l’autorité gouvernementale chargée de l’Intérieur de la destitution du président de la région ou de son adjoint s'il s'avère après son élection qu’il réside à l’étranger.

Ynja Khattat avait été élu le 14 septembre 2015 avec 18 voix contre 15 pour son adversaire Azzouha Mouna El Kachaf du Parti authenticité et modernité (PAM).

Selon Yabiladi, cet ancien membre du Polisario avait rallié le Maroc au milieu des années 90 dans le sillage du cessez-le-feu conclu entre le royaume et le mouvement séparatiste.

LIRE AUSSI:
Close
De A à X : Un abécédaire électoral
sur
Partager
Tweeter
PUBLICITÉ
Partager
fermer
Image affichée