Huffpost Tunisie mg

Municipalités: Vers une dissolution des délégations spéciales?

Publication: Mis à jour:
t
Imprimer

MUNICIPALES- La Commission des compromis au parlement a appelé à la dissolution de toutes les délégations spéciales avant fin août 2016.

Plusieurs groupes parlementaires avaient réclamé la dissolution des délégations au moins neuf mois avant les élections municipales.

Dans une déclaration publiée le 2 juin le groupe d'Al Horra préconise la dissolution des délégations spéciales, au nombre de 86. Dans ce sens, le député Mohamed Troudi a rappelé, dans une déclaration à l'agence TAP que la coalition au pouvoir s'était engagée à dissoudre ces structures municipales avant décembre 2015.

Il a indiqué que les groupes du Front populaire, d'Afek Tounès, de l'Union patriotique libre et de quelques députés de Nidaa appuient cette revendication.

Des élections municipales en 2017

Suite à de longues préparations et négociations, le président de l’Instance supérieure indépendante pour les élections (ISIE), Chafik Sarsar, a annoncé qu’à priori, les élections municipales se tiendront le 26 mars 2017. L’Assemblée des représentants du peuple (ARP) tiendra, aujourd'hui 31 mai 2016, une séance plénière qui sera dédiée à la validation du projet de loi relatif au référendum et aux élections.

Le ministre des Affaires locales, Youssef Chahed, avait annoncé que le nouveau projet de loi des collectivités locales ambitionne à porter le nombre de municipalités en Tunisie à 350. Le ministre a expliqué que cette décision a été prise après la réalisation d’une étude qui a démontré qu’environ 3,5 millions de Tunisiens n’étaient pas concernés par la couverture municipale.

LIRE AUSSI:

A quelques mois des élections municipales, les unions se forment et se déforment!

Retrouvez les articles du HuffPost Tunisie sur notre page Facebook.