Huffpost Maroc mg

La nouvelle revue française "Téléramadan" veut raconter l'islam autrement (et Choumicha participe)

Publication: Mis à jour:
Imprimer

MÉDIAS - C'est une revue qui risque de faire parler d'elle. Le premier numéro de Téléramadan, qui sera lancé, comme son nom l'indique, pour le mois de ramadan en France, veut bousculer les codes de la presse en parlant de l'islam loin des clichés relayés par les médias traditionnels.

Fondée par l'ancien chroniqueur de Canal+ et créateur de Clique TV Mouloud Achour et les deux jeunes journalistes Mehdi Meklat et Badroudine Saïd Abdallah (anciens du Bondy Blog, qui forment le duo des "Kids"), la revue "veut raconter la société telle qu'elle est, parce qu'on la raconte beaucoup trop à la place de ceux qui la vivent vraiment", écrivent-ils sur leur site.

teleramadan

Objectif: répondre aux "fantasmes" et "hystéries interminables" sur l'islam "par l'intelligence, l'humour et aussi, parce qu'elle se fait si rare, la bienveillance" à travers des reportages, interviews, tribunes, romans-photos et même... des recettes de cuisine.

Si les fondateurs de Téléramadan (dont la une reste énigmatique) n'en disent pas plus, ils ont néanmoins révélé les noms des participants au premier numéro, parmi lesquels figure l'animatrice culinaire phare de 2M, Choumicha.

Le photographe Raymond Depardon, le rappeur Médine, la romancière Faïza Guène ou encore la réalisatrice Maïwenn sont également au menu de cette revue qui veut "raconter une religion - l'islam - dans une époque - la nôtre".

LIRE AUSSI: