Huffpost Algeria mg

Après une année "fructueuse", le leader algérien du jus NCA Rouiba réitère ses projets d'exportations vers les marchés africains

Publication: Mis à jour:
13339527_1052182711501953_293070292566130033_N
Facebook
Imprimer

À l’occasion de la tenue de son assemblée générale annuelle ce jeudi 2 juin, l’entreprise NCA Rouiba a présenté le bilan de son activité durant l’année 2015. "Et les chiffres sont plutôt satisfaisants", a indiqué Slim Othmani, président du Conseil d’administration des Nouvelles Conserveries Algériennes.

L’inflation, la dévaluation du dinar ou la perte du pouvoir d’achat ont particulièrement caractérisé l’année 2015. Ces contraintes n’ont pas pour autant impacté le développement de NCA Rouiba.

Couronnée mercredi 01 juin du "Trophée Export 2015", cette société familiale est parvenue durant le précédent exercice à contrer les difficultés de la crise économique. Les chiffres avancés lors de la conférence de présentation de son bilan annuel le démontrent clairement.

L’entreprise a effectivement réalisé un chiffre d’affaires de 7.85 milliards de dinars durant l’exercice 2014-2015, soit une croissance de 6% comparé à l’année précédente (7.04 mds DA). En matière de production, l’entreprise a réalisé un taux de production de 113 millions de litres. Le chiffre le plus important reste celui du segment PET avec plus de 32 millions d’unités produite en 2014.

Le Directeur général de NCA Rouiba, Sahbi Othmani, a annoncé au cours de cette conférence que "l’année 2015 a été fructueuse". Les résultats "confortent l’entreprise dans sa vision optimiste qui se traduira par de nouveaux investissements et la conquête permanente de nouveaux marchés", a-t-il fait savoir.

NCA Rouiba vise plus que jamais les marchés africains

L’exportation demeure pour le leader du jus en Algérie un levier de croissance.

"NCA Rouiba, grâce à ses investissements dans le renforcement de ses capacités de production, se trouve excédentaire. Ceci nous permet d’asseoir une réelle stratégie d’internationalisation, a expliqué son DG. Nous avons attaqué en premier lieu le marché Maghrébin, qui était pourtant verrouillé. Aujourd’hui, NCA est un acteur important dans les pays du Maghreb", fait-il remarquer ensuite.

Au-delà de cette région, l’entreprise aspire à exporter vers d’autres pays de l’Afrique sub-saharienne et l’Afrique de l’est. "Nous somme en pourparlers avec des partenaires pour exporter mais nous souhaitons aussi produire dans ces pays pour contourner l’inertie qui existe à l’export", souligne-t-il.

Questionné sur l’exportation des jus vers le Bénin, un projet entrepris par cette société familiale, de nouveau au point mort, Slim Othmani a expliqué que la Banque d’Algérie n’a jamais répondu à la requête de l’entreprise qui est de l’accompagner dans cette démarche.

LIRE AUSSI: Leader algérien des jus, NCA Rouiba fait de bonnes affaires mais fustige "l'inertie" de la Bourse

Une augmentation de 14% du chiffre d'affaires

A propos des questions environnementales, les responsables de l’entreprise réitèrent leur engagement dans la protection de l’environnement.

L’entreprise est leader du marché carton avec 90% des parts du marché. Un engagement à travers lequel NCA Rouiba vise à se classer dans le Top 10 des champions afro-méditerranéens de l’agroalimentaire engagé dans le développement durable à l’horizon 2010.

Ceci dit, "maintenir la croissance de l’entreprise dans un cadre économique pénible n’a pas été chose aisée", font tout de même savoir les deux responsables. Les autres producteurs de boissons ont fait face à la crise en ayant recours aux promotions. Sahbi Othmani a expliqué que NCA Rouiba n’est pas inscrite dans cette démarche là qui cassent la valeur des produits.

Les solutions que l’entreprise a adoptées pour faire face à la conjoncture "sont novatrices", en optant entre autres pour le downsizing c'est-à-dire réduire les volumes vers des gammes de 75 cl et laisser l’accès à ses gammes abordable pour les consommateurs.

"Les clés du succès" de cette entreprise, qui fête cette année son 50e anniversaire d’existence, sont une offre plus large des produits, des gammes adaptées à des marchés spécifiques, une modernisation du packaging et un boom digital, selon son directeur général.

En conclusion, Sahbi Othmani a fait part des projections de l’entreprise pour le prochain exercice, visant principalement l’augmentation du chiffre d’affaires de 14 %.

LIRE AUSSI: L'Apoce avertit les consommateurs de boissons: "ce que vous buvez peut vous tuer"

Retrouvez les articles de HuffPost Algérie sur notre page Facebook.

Pour suivre les dernières actualités en direct, cliquez ici.