Huffpost Tunisie mg

On a testé pour vous le jeu tunisien "Hammam Fighter (et c'est très drôle) !

Publication: Mis à jour:
Imprimer

BUZZ - La vidéo du jeu vidéo tunisien développé par un opérateur téléphonique "Hammam Fighter" défraye la chronique sur les réseaux sociaux.

Le HuffPost Tunisie a testé pour vous "Hammam Fighter".

hammam fighter



L'action met en scène Chadliya et Mongia dans un hammam où elles travaillent.

Mongia aurait pris une des clientes de Chadliya. A partir de là, les mots fusent et une bagarre éclate. La vidéo se transforme en jeu vidéo bâti sur le modèle du fameux jeu "Street Fighter", avec la phrase suivante en introduction: "كي تلحم لا عاد بنيتي لا وخيتي" ("Quand ça dégénère, il n'y a plus ni fille, ni soeur").

hammam fighter


Vous pourrez choisir entre deux personnages: Mongia, dont les armes de prédilection sont le "قبقاب" (des sabots en bois) et "صابون أخضر" (le savon vert tunisien), et de l'autre Chadliya dont la "حكاكة" (éponge rugueuse), la "قرعة" (loufa), la fouta et le "طفل" (argile vert) sont les "super-pouvoirs".

hammam fighter



Lors du combat, les mots fusent: "أقعد" ("raté") quand on rate son coup, "قبقابن" quand Mongia lance son "Kobkab", "اكب سعدك يا مكبوبة" ("Que la chance te délaisse") quand on Chedliya prend un coup....

De nombreuses références au patrimoine tunisien émergent tout au long des coups essayés par les deux adversaires: "شكشوكن" en référence au plat tunisien la "chakchouka", le "ربوخن" en référence au "rboukh", "يا ثعلب" en référence à la campagne du même nom qui agite les réseaux sociaux, le "شلبوقن" en référence au "chalbouk" (une baffe).

hammam fighter


hammam fighter


Après le jeux vidéo "Bagra the game" développé aussi en collaboration avec un opérateur téléphonique tunisien, c'est aujourd'hui le tour de "Hammam Fighter". Un revirement dans le marketing et la communication des opérateurs téléphoniques.

LIRE AUSSI:
Retrouvez les articles du HuffPost Tunisie sur notre page Facebook.