Huffpost Maroc mg

Un Français emprisonné au Maroc dit être victime d'un trafic de grâce royale

Publication: Mis à jour:
FRANCAIS
Un Français emprisonné au Maroc dit être victime d'un trafic de grâce royale | France 3
Imprimer

JUSTICE - Yoni, c'est le nom d'un Français de 38 ans actuellement emprisonné au Maroc. Installé à Marrakech, il avait été arrêté avec son frère pour avoir utilisé de la fausse monnaie. Un délit dont il avait déjà été accusé en France.

Les deux hommes avaient écopé de dix ans de prison suite à une décision de la justice marocaine. Alors que le frère a pu être transféré en France où il a dû s'acquitter d'une amende de 7.650 euros (environ 80.000 dirhams), Yoni est quant à lui resté emprisonné dans la prison Oudaya de Marrakech, rapporte France 3.

Mais pendant son incarcération, il s'est retrouvé impliqué dans une autre affaire, à savoir un trafic de grâce royale. Un des détenus lui avait fait miroiter qu'il lui était possible d'acheter une grâce royale contre la modique somme de 140.000 dirhams.

Une escroquerie dans laquelle trempaient également le directeur de la prison et deux gardiens, et qui s'était soldée par la mutation du premier et le licenciement des seconds, rapporte le journal français.

L'avocat de Yoni et sa famille, qui estiment qu'il a été victime de cette escroquerie, dénoncent le fait qu'il soit poursuivi dans cette affaire alors que c'est lui qui a révélé les faits aux autorités marocaines.

LIRE AUSSI:
Close
Ces grands criminels marocains qui ont défrayé la chronique
sur
Partager
Tweeter
PUBLICITÉ
Partager
fermer
Image affichée