Huffpost Maroc mg

Les lauréats de la finale marocaine du concours "Ma thèse en 180 secondes"

Publication: Mis à jour:
MA THSE DANS 180 SECONDES
Ces doctorants marocains ont réussi à convaincre en 180 secondes | cnrst.ma
Imprimer

CONCOURS - Synthétiser et vulgariser son sujet de thèse en trois minutes chrono, avec pour seule aide un diaporama, à coup de métaphores et de raccourcis bien sentis. C'est le principe tout à fait original du concours "Ma thèse en 180 secondes", dont les résultats de la finale marocaine viennent d'être dévoilés.

Organisée le 26 mai à l’Ecole nationale d’informatique et d’analyse des systèmes (ENSIAS) par le Centre national pour la recherche scientifique et technique (CNRST) et l'Université Mohammed V de Rabat, la finale nationale a réuni 18 doctorants de différentes disciplines, représentant neuf universités marocaines.

Verdict: trois doctorants ont réussi à convaincre le jury présidé par la directrice de l’Agence internationale de l’énergie atomique (AIEA), Najat Mokhtar.

Le 1er prix du jury (12.000 dirhams) a été remporté par Gamaliel Kubwarugra de l’Université Moulay Slimane de Beni Mellal, grâce à la présentation de sa thèse qui se penche sur les villes et de la régionalisation au Maroc, intitulée "Aménagement durable et concerté des zones périurbaines: cas des quartiers périphériques et la bande littoral de la ville Bujumbura-Burundi".

Le second prix du jury (8.000 dirhams) a été remis à Chaimae Samtal de l’Université Sidi Mohammed Ben Abdellah de Fès pour la présentation de sa thèse en biotechnologie sur le "Cancer de prostate dans la population marocaine: identification moléculaire, profils de risque et thérapie ciblée".

Le troisième prix (5.000 dirhams) est revenu à Chancerel Codjovi de l’Université Hassan 1er de Settat pour la présentation de sa thèse en informatique, intitulée "Big data et les nouvelles techniques en data mining dans un environnement cloud: optimisation, sécurité et privacy".

Le prix du public (5.000 dirhams) a été attribué ex-aequo à Dounia Benmoussa de l’Université Hassan II de Casablanca pour la présentation de sa thèse en matériaux textiles, intitulée "Elaboration d’un textile thermorégulateur via la micro encapsulation", et à Chaimae Samtal.

Les trois premiers lauréats sont qualifiés pour représenter le Maroc à la finale internationale prévue le 29 septembre prochain au théâtre national Mohammed V à Rabat.

L'édition 2015 de la finale internationale de ce concours, qui a eu lieu au grand amphithéâtre de la Sorbonne à Paris le 1er octobre dernier, avait connu la participation de trois finalistes marocains sur 16 doctorants originaires de 8 pays. Un Marocain doctorant à l’Université Sidi Mohamed Ben Abdellah de Fès s’était d'ailleurs hissé à la troisième place.

LIRE AUSSI:

À lire aussi sur le HuffPost Maghreb

Close
Les universités privées marocaines
sur
Partager
Tweeter
PUBLICITÉ
Partager
fermer
Image affichée

Suggérer une correction