Huffpost Algeria mg

Karim Benzema accuse le sélectionneur français d'avoir cédé à la pression d'une "partie raciste de la France"

Publication: Mis à jour:
BENZEMA
Soccer Football - Atletico Madrid v Real Madrid - UEFA Champions League Final - San Siro Stadium, Milan, Italy - 28/5/16Real Madrid's Karim Benzema celebrates with the trophy after winning the UEFA Champions LeagueReuters / Stefano RellandiniLivepicEDITORIAL USE ONLY. | Reuters Staff / Reuters
Imprimer

La star du Réal Madrid Karim Benzema accuse le sélectionneur français Didier Deschamps d'avoir "cédé à la pression d'une partie raciste de la France" en l’écartant de l’équipe du France pour l'Euro 2016, dans une interview au quotidien sportif espagnol Marca mercredi 1er juin.

L'attaquant international du Real Madrid, meilleur buteur en activité de l'équipe de France déclaré non sélectionnable appuie son propos en rappelant les récents succès électoraux en France du parti d'extrême droite le Front national.

"Ils m'ont déclaré non-sélectionnable, bien. Mais sur le plan sportif, je ne comprends pas pourquoi, et sur le plan judiciaire, je ne suis pas encore jugé et je suis présumé innocent. Il faudra attendre que la justice se prononce", précise Benzema tout en soulignant sa disponibilité pour jouer avec l'équipe de France.

Benzema avait été déclaré non-sélectionnable par la fédération française de football pour sa supposée "complicité de tentative de chantage" sur son coéquipier de la sélection française Mathieu Valbuena et "participation à une association de malfaiteurs".
On le soupçonne d'avoir encouragé Valbuena à payer des maîtres chanteurs qui disaient détenir une vidéo intime du joueur de Lyon.

"Dans cette histoire, la seule personne qui sait ce qui s'est passé, qui connaît la vérité, c'est Valbuena. Il a joué un rôle, il n'a pas dit la vérité. J'ai voulu l'aider, rien de plus et l'affaire s'est retournée contre moi", a expliqué Karim Benzema à Marca.

La star madrilène rappela que la justice n'a pas encore tranché dans cette affaire et il restait innocent jusqu'à ce que les juges se prononcent.

L'ancienne star du football français Eric Cantona, avait déclaré en début de semaine au journal britannique The Guardian que Didier Deschamps avait écarté Benzema et Ben Arfa à cause de leurs "origines nord-africaines".

Retrouvez les articles de HuffPost Algérie sur notre page Facebook.

Pour suivre les dernières actualités en direct, cliquez ici.