Huffpost Maroc mg

Le hindi bientôt enseigné à l'Université Mohammed V de Rabat

Publication: Mis à jour:
INDE
Le film "Coup de foudre à Bollywood" | DR
Imprimer

LANGUES – La nouvelle réjouira certainement les amateurs du cinéma bollywoodien au Maroc, surtout les étudiants qui pourront regarder les films de Shahrukh Khan en VO. Des cours de hindi, la principale langue parlée en Inde, seront bientôt administrés à l’Université Mohammed V de Rabat (UM5-R).

C’est Saaid Amzazi, le président de l’université, qui l’a annoncé ce mercredi, lors de la cérémonie de remise du titre Docteur Honoris Causa au vice-président indien, Mohammad Hamid Ansari, en visite officielle dans le royaume. Selon lui, l’UM5-R devrait bientôt signer une convention de partenariat avec l’ambassade de l'Inde à Rabat pour enseigner le hindi à la Faculté des lettres et sciences humaines, rapporte la MAP. Aucune date pour le début des cours n’a toutefois été annoncée.

Par cette initiative, l’université marocaine ambitionne de renforcer les relations de coopération académique maroco-indiennes, a fait savoir le responsable. L’UM5-R veut aussi développer la coopération avec l’Inde en matière d’échange d’expertises et de formation culturelle, a-t-il ajouté.

L’Inde et le Maroc ont d’ailleurs signé mardi, en marge de la visite du Premier ministre indien Mohammed Hamid Ansari au Maroc, un vaste programme d'échange culturel, en vigueur jusqu'en 2019, afin de multiplier les initiatives de coopération entre les deux pays.

Ce programme vise à renforcer la coopération dans le domaine des arts (musique, cinéma, théâtre), de la jeunesse et des sports, de la radio et de la télévision, des archives, du patrimoine culturel et de l'animation culturelle.

Aussi, un mémorandum d’entente entre l'Académie marocaine des études diplomatiques (AMED) et l'Institut indien des services extérieurs a été paraphé mardi par le ministre des Affaires étrangères et de la Coopération, Nasser Bourita, et le secrétaire des relations économiques au ministère indien des Affaires étrangères, Amar Sinha. L’objectif est de renforcer la coopération des deux pays en matière de formation des diplomates, experts et chercheurs, et d'échange de publications et informations utiles aux deux parties.

LIRE AUSSI: