Huffpost Maroc mg

Addoha lance les travaux de sa 2e cimenterie au Burkina Faso

Publication: Mis à jour:
ADDOHA
DR
Imprimer

ÉCONOMIE - Le groupe marocain Ciment d’Afrique (CIMAF), filiale d’Addoha, vient de lancer les travaux de réalisation de sa seconde cimenterie à Bobo-Dioulasso, au Burkina Faso, avec une capacité de production de 700.000 tonnes par an.

La cérémonie de pose de la première pierre de ce projet a été présidée, récemment à Bobo-Dioulasso, la capitale économique du Burkina, par le Chef du gouvernement, Paul Kaba Thiéba, en présence du patron d'Addoha, Anas Sefrioui, et de l’ambassadeur du Maroc à Ouagadougou, Farhat Bouazza.

Cette deuxième cimenterie de CIMAF, après celle existant à Ouagadougou, s’étendra sur une superficie de 7,5 hectares dans la nouvelle zone industrielle de Bobo-Dioulasso.

Le premier sac attendu en décembre 2017

Les travaux de construction vont durer près de 18 mois et vont créer environ 600 emplois au cours de cette phase de réalisation. Le premier sac de ciment est attendu en décembre 2017.

L’usine produira chaque année 700.000 tonnes de ciment et va occasionner dans la phase d’exploitation, près de 200 emplois directs et indirects, selon les promoteurs de ce projet qui sera réalisé pour un investissement de 25 millions d’euros. A partir du Burkina, CIMAF compte exporter une partie de sa production dans la sous-région.

La première cimenterie du groupe marocain, implantée à Ouagadougou sur une superficie de 7 ha, dispose d'une capacité de production de 500.000T/an pouvant être portée à 1.000.000 de tonnes par an.

Alors qu'il fait face à une crise du secteur de l'immobilier au Maroc, Addoha semble vouloir miser sur l'Afrique subsaharienne, avec à la clé la construction de plusieurs milliers de logements, principalement à Abidjan. A l’horizon 2018, Ciments de l’Afrique devrait disposer d’une dizaine d’unités de ciments en Afrique subsaharienne.

LIRE AUSSI:

À lire aussi sur le HuffPost Maghreb

Close
Ces Marocains à la conquête de l'Afrique
sur
Partager
Tweeter
PUBLICITÉ
Partager
fermer
Image affichée

Suggérer une correction