Huffpost Maroc mg

Le Maroc dans les 20 pays où il y a le plus d'esclavage moderne

Publication: Mis à jour:
BONNE
Le Maroc dans les 20 pays où il y a le plus d'esclavagisme moderne | DR
Imprimer

ESCLAVAGISME - 45.8 millions. C'est le nombre de personnes victimes de formes modernes d'esclavage dans le monde, selon l'édition 2016 de l'index global de l'esclavage, publié ce mardi par la fondation Walk Free.

D'après ce rapport, cinq pays rassemblent aujourd'hui à eux seuls 58% des individus concernés par l'esclavage, à savoir l'Inde, la Chine, le Pakistan, le Bangladesh et enfin l'Ouzbékistan. Et si la situation au Maroc est meilleure comparée à celle de ces nations, elle n'en demeure pas moins inquiétante.

Le Maroc est en effet classé 18e pays où il y a le plus d'esclavage, si on rapporte le nombre d'esclaves modernes à la population totale. Sur les 33.848.242 habitants que compte le royaume, Walk Free estime que 219.700 sont touchés par l'esclavage, soit 0,639 % de la population. En Tunisie, les "esclaves" représenteraient 0,766% des habitants tandis qu'en Algérie, ce chiffre descend à 0,626%. Les pays du Maghreb restent ainsi loin des "premiers" pays du classement, à commencer par la Corée du Nord, qui compterait 4,373% d'esclaves dans sa population.

Mariages forcés

Parmi les formes d'esclavage moderne, les mariages forcés. A ce propos, le rapport note que le mariage des jeunes filles mineures reste un problème toujours bien présent au royaume. Toujours selon l'index, certains hommes issus des pays du Golfe viendraient dans certains pays, dont le Maroc, pour y trouver une épouse. Une information qui n'est cependant étayée par aucune donnée.

Bonnet d'âne pour le gouvernement

Enfin, Walk Free prend en compte les mesures prises par les gouvernements pour lutter contre ce fléau. La fondation analyse pour cela si la législation en place est efficace ou si un soutien est apporté aux victimes. Sur une note maximale de 100, le Maroc ne récolte qu'un score de 23,13 et entre dans la catégorie CC, la troisième plus mauvaise d'après l'échelle mise en place dans l'index.

Les pays se trouvant dans cette catégorie ont, selon Walk Free, une "réponse limitée à l'esclavage moderne", et l'aide qui y est apportée aux personnes victimes d'esclavage est en "grande partie fournie par les ONG qui disposent d'un soutien financier limité de la part du gouvernement".

LIRE AUSSI:
Close
Les meilleurs et les pires pays pour les femmes selon le Forum économique Mondial
sur
Partager
Tweeter
PUBLICITÉ
Partager
fermer
Image affichée