Huffpost Maroc mg

Nabyla Maan, Estrella Morente et Ramy Ayach têtes d'affiche du festival Alegria

Publication: Mis à jour:
ALEGRIA
Le festival Alegria fête ses dix ans cette année | MAP
Imprimer

MUSIQUE - Le festival Alegria, événement culturel phare de la ville de Chefchaouen, fête ses dix ans cette année. Pour son édition 2016, qui se tiendra les 15 et 16 juillet, Alegria reste fidèle à son esprit et propose une programmation entre sonorités méditerranéennes et musiques du monde.

Et c'est Nabyla Maan qui ouvre le bal vendredi 15 juillet sur la Grande scène du festival. Elle sera accompagnée de la chanteuse et auteur-compositrice espagnole Carmen Paris, avec qui elle a collaboré lors d'une résidence artistique. Les deux chanteuses ont profité de cette rencontre pour élaborer la création musicale "Dos Medinas Blancas", qu'elles ont présenté dans le passé sur les scènes de L'Boulevard à Casablanca et de Visa for Music à Rabat.

Place ensuite à une fusion éclectique entre musique électronique et flamenco savamment concoctée par Chambao, un trio originaire de Malaga. Ce sera l'occasion pour le groupe de retrouver son public marocain. Chambao s'était déjà produit en concert à Tétouan, en 2012, dans le cadre du festival Voix de femmes.

Pendant ce temps, sur la scène Kasbah, se tiendra le concert de la chanteuse Samira Kadiri. L'artiste qui se passionne pour la musique andalouse et le chant lyrique partagera la scène avec l'Espagnole María José Santiago, fille de Diego Santiago, dont l'univers se rapproche plus du flamenco.

Samedi 16 juillet, place au jazz festif avec Dry Martina qui donne rendez-vous à ses fans sur la Grande scène. L'occasion pour le groupe espagnol de présenter son dernier album, "Ahora!", sorti en novembre dernier.

Pour la clôture, le festival Alegria mise sur un grand nom de la musique arabe. Et c'est la pop star libanaise Ramy Ayach qui est attendue pour assurer le dernier concert de cette dixième édition sur la scène principale de l'événement. Apprécié des Marocains et s'étant produit à maintes reprises au royaume, le chanteur devrait chanter ses plus grands succès qui jonglent entre "dabké", musique libanaise traditionnelle, et pop arabe.

Enfin, la scène Kasbah accueillera durant cette soirée de clôture Hamid Ajbar. Le chanteur et violoniste natif de Chefchaouen est un habitué du festival. Celui qui a été formé aux conservatoires de la ville bleue et de Tétouan partagera la scène avec la chanteuse de flamenco Estrella Morente.

LIRE AUSSI:
Close
La ville de Chefchaouen
sur
Partager
Tweeter
PUBLICITÉ
Partager
fermer
Image affichée