Huffpost Tunisie mg

10 conseils de sexologues pour une sexualité de couple plus épanouie

Publication: Mis à jour:
SEXUALITE COUPLE
PhotoAlto/Katarina Sundelin via Getty Images
Imprimer

SEXUALITÉ - Lorsqu’on est en couple depuis des années, le sexe n’est pas toujours spontané. C’est quelque chose qui doit parfois se travailler, même si, culturellement, cette idée est un peu difficile à admettre.

"Je ne m’explique pas vraiment pourquoi nous voulons que le sexe soit quelque chose de spontané", nous explique Megan Fleming, psychologue et sexologue basée à New York. "Le fait est que, chez la plupart des couples, il faut que toutes les conditions soient réunies pour faire l’amour, qu’ils soient reposés et détendus."

La bonne nouvelle, c’est qu’il existe des astuces pour s’adonner plus souvent au sport en chambre. Voici quelques conseils prodigués par notre spécialiste et quelques-uns de ses collègues.

1. Testez de nouvelles sensations, encore et encore

"Lorsque vous testez de nouvelles pratiques, détendez-vous et vivez le moment présent. Tentez de nouvelles choses, recommencez et évaluez votre ressenti. Donnez plus de place aux sensations qui vous procurent du plaisir, tout en faisant certains ajustements et en essayant de nouvelles choses." – Megan Fleming

2. Lancez l’idée d’un câlin à tour de rôle

"Il arrive trop souvent que l’un des deux partenaires ait plus envie de faire l’amour que l’autre, ce qui peut, à la longue, provoquer un sentiment d’humiliation et de culpabilité chez l’initiateur/l’initiatrice. La vie sexuelle dans un couple serait plus équilibrée si chaque partenaire proposait à tour de rôle d’aller batifoler sous la couette." – Moushumi Ghose, sexologue et auteur du livre Classic Sex Positions Reinvented.

3. Couchez-vous à la même heure


"Aller au lit en même temps que son partenaire est un rituel qui renforce la relation amoureuse. Les confidences sur l’oreiller, et le fait d’être couchés côte à côte tout en étant encore éveillés, sont plus propices aux ébats amoureux." – Laurel Steinberg, psychothérapeute spécialisée dans les troubles de la sexualité.

4. Cessez de voir le sexe comme une obligation sur votre planning

"J’aimerais que chacun prenne le temps de lever le pied, de se poser et de se ressourcer pour être disponible affectivement et physiquement, pour profiter de moments sensuels à deux. De nombreux couples sont surmenés, stressés, et voient le sexe comme une obligation à rayer de leur planning afin d’être à nouveau productifs. Dans l’idéal, faire l’amour doit être un moment de pure détente et de plaisir. Mais, dans les faits, il faut prendre le temps de se rendre disponible." – Sari Cooper, sexologue diplômée, coach sexuelle et présentatrice de l’émission Sex Esteem, diffusée sur le web.

5. Voyez le porno d’un autre œil

"Lorsque le porno pose problème au sein d’un couple, ce n’est pas lui qui en est responsable mais plutôt les cachotteries qu’il engendre. Mon conseil: accordez-lui une place dans votre couple. Regarder du porno à deux est un bon moyen de provoquer l’excitation qui conduit au désir sexuel. Explorez les différents types de pornos, comme si vous zappiez d’une chaîne à l’autre. Vous n’êtes pas obligé d’aimer tout ce que vous verrez." – Ian Kerner, sexologue et auteur du livre Elle d'abord: Petit guide à l'intention des hommes pour faire plaisir aux femmes, best-seller du New York Times.

6. Parlez de vos fantasmes et désirs les plus secrets


"Ne vous contentez pas de discuter de ce que vous aimez faire au lit ou de vos zones érogènes. Découvrez si votre partenaire veut être dominé-e ou dominant-e. Sachez si vous pouvez ou non aller au-delà des comportements sexuels conventionnels (la "sexualité vanille"). Si davantage de couples arrivaient à parler ouvertement de leurs désirs et fantasmes les plus secrets, leur intimité s’en trouverait renforcée, sans parler de l’excitation et de la tension sexuelle ressenties!" – Moushumi Ghose

7. Dormez nu-e (au moins de temps en temps).

"Dormir nu-e au côté de votre partenaire favorise le peau à peau et permet de ressentir encore davantage votre excitation mutuelle, ce qui augmente les chances de faire de l’amour." – Laurel Steinberg

8. N’ayez pas peur de parler de sexe

"Beaucoup de couples ont du mal à parler de sexe de manière positive et directe. En thérapie, je dois souvent leur apprendre à évoquer leur vie sexuelle sans que cela tourne à l’engueulade. La discussion doit se faire sur un ton léger, en répondant de manière sincère à des questions sur ce qui leur plaît ou non." – Angela Skurtu, sexologue et conseillère conjugale à Saint-Louis (Missouri).

9. Arrêtez de considérer la pénétration comme une fin en soi


"Si l’on compare sexe et nourriture, la pénétration est généralement le plat que l’on sert le plus, même si les recettes sont assez limitées. Essayez donc de l’enlever de la carte, mais gardez les orgasmes, et voyez ce que vous réserve ce menu torride. Testez les rapports sans pénétration: les caresses manuelles et bucco-génitales, les baisers profonds et autres frottements." – Ian Kerner

10. Planifiez un rendez-vous coquin

"Le mariage platonique est l’une des préoccupations les plus courantes des couples d’aujourd’hui. Quand ils se décident à consulter, ils ont souvent arrêté de faire l’amour depuis des années. En tant que sexologue, je rencontre tous les cas de figure et je donne à presque tous les couples la même consigne: planifiez un moment en amoureux. Cet engagement doit toutefois être tenu, parce qu’il est très facile couples de transformer un rendez-vous coquin hebdomadaire en quelque chose de plus conventionnel, et de faire l’impasse sur la sensualité, les échanges tactiles, et sur une bonne vieille partie de jambes en l’air. Pour pimenter sa vie sexuelle et sortir de la routine, il faut prendre le temps de se (re)découvrir pour le plaisir." – Patti Britton, coach sexuelle et auteur de The Art of Sex Coaching: Expanding Your Practice.

Cet article, publié à l’origine sur le Huffington Post américain, a été traduit par Laura Aznar pour Fast for Word.

Retrouvez les articles du HuffPost Tunisie sur notre page Facebook.