Huffpost Tunisie mg

Tunisie: L'exposition "Hannibal à Carthage" au Musée du Bardo, jusqu'au 30 juin

Publication: Mis à jour:
BARDO
Alexandre Moreau
Imprimer

MUSÉE DU BARDO- Après un passage au Palais présidentiel de Carthage, le très célèbre buste d'Hannibal, faisant partie de la collection du Palais du Quirinal de Rome, se trouve à partir d'aujourd'hui au Musée National du Bardo jusqu'au 30 juin 2016 dans le cadre de l'exposition "Hannibal à Carthage".

"Le passage d'Hannibal, ce grand général et homme politique carthaginois dont le nom a marqué la mémoire de toutes les générations et la culture de la Méditerranée dans ce lieu d'histoire et de mémoire représente un moment historique dans la mémoire du musée et un hommage à ce grand personnage " a indiqué Moncef Ben Moussa, conservateur du musée du Bardo, au vernissage de cette exposition.

La ministre de la culture et de la sauvegarde du patrimoine, Sonia Mbarek, a indiqué que cette exposition a une valeur symbolique historique et culturelle permettant de retrouver l'un des symboles de l'histoire de la Tunisie et de réconcilier les tunisiens avec leur histoire et leur identité plurielle.

"Cette exposition dans ce lieu de paix, de vivre ensemble, de dialogue et de culture, est également symbolique étant donné qu'elle illustre l'importance des liens de partenariat et de coopération italo-tunisienne dans le domaine culturel et archéologique, très anciens et ancrés dans l'histoire " a-t-elle dit.

De son côté, l'ambassadeur italien à Tunis, Raimondo De Cardona, a mis l'accent sur l'attachement de son pays à consolider l'échange et le partenariat italo-tunisien notamment dans le domaine de la culture, soulignant à cet effet l'importance de cette initiative pour contribuer au rayonnement du musée national du Bardo.

Cette exposition au Musée national du Bardo a pour but de faire connaître aux Tunisiens et aux intéressés l’histoire de ce leader militaire et politique carthaginois.

De Quirinal à Carthage, de Carthage au Bardo et du Bardo à Barletta (Italie). Le buste de Hannibal fait un nouveau périple au coeur de la Méditerranée, une manière de renforcer les liens étroits entre Rome et Carthage qui ont toujours été aussi forts en période de guerre comme en période de paix.

Selon les experts, l'oeuvre date de la deuxième moitié du 16ème siècle. Etant donné le manque d'effigies antiques du général carthaginois, l'oeuvre conservée à la Galerie Dei Busti du palais du Quirinal, a été adoptée comme image de référence pour la figure d'Hannibal.

Le buste en marbre de Hannibal, propriété de la collection du palais du Quirinal de Rome (Italie), est prêté à la Tunisie dans le cadre d’une exposition temporaire qui a commencé dans une première étape au palais présidentiel de Carthage.

Une conférence donnée par le professeur Giovanni Brizzi a été également organisée au musée dans le cadre de cette exposition sur la vie et le génie militaire d'Hannibal.

Outre ses qualités de grand homme politique et militaire, Hannibal était un des plus grands stratèges au monde comme Napoléon, a précisé le professeur Brizzi, ajoutant que "Le carthaginoins était sans doute la plus grande menace que la république romaine ait affrontée".

Élevé, selon la tradition historiographique latine, dans la haine de Rome, il est, selon ses ennemis, à l’origine de la Deuxième guerre punique que les Anciens appelaient d’ailleurs « guerre d’Hannibal » a-t-il également souligné.

"Sa traversée des Alpes demeure ainsi un fait militaire parmi les plus spectaculaires des guerres de l'Antiquité" a-t-il dit.

Il était également un grand personnage qui avait une grande culture polyglotte. Il connaissait toutes les langues de son armée composée notamment de mercenaires grecs, espagnols...... Hannibal était aussi un grand amateur des arts et de la littérature, il avait des collections d'art qui se déplaçaient avec lui dans ses voyages, a ajouté le professeur Brizzi.

Né en 1946 à Bologne, historien spécialiste d'Hannibal et d'histoire militaire antique, Giovanni Brizzi est l'auteur de plus de 130 publications souvent traduites dans plusieurs langues dont huit monographies sur des personnages de la république romaine.

Retrouvez les articles du HuffPost Tunisie sur notre page Facebook.

À lire aussi sur le HuffPost Maghreb

Close
L'histoire de la Tunisie à travers ses monuments
sur
Partager
Tweeter
PUBLICITÉ
Partager
fermer
Image affichée

Suggérer une correction