Huffpost Maroc mg

Naima Azough, la Marocaine qui repensera la politique anti-radicalisation aux Pays-Bas

Publication: Mis à jour:
NAIMA AZOUGH
Naima Azough, la Marocaine qui repensera la politique anti-radicalisation aux Pays-Bas | media.nu.nl
Imprimer

RADICALISATION - L’ancienne députée néerlandaise d’origine marocaine Naima Azough vient d’être nommée nouvelle rapporteuse spéciale sur la radicalisation et l’extrémisme aux Pays-Bas.

Naima Azough sera invitée à présenter d’ici la fin de l’année un rapport sur les points forts et les dysfonctionnements dans l’approche suivie en matière de lutte contre la radicalisation et l’extrémisme aux Pays-Bas, annonce l’agence de presse néerlandaise (ANP).

La nouvelle rapporteuse spéciale aura pour mission principale d’examiner l’approche suivie par les travailleurs sociaux, la police, les professionnels de l’enseignement et les familles pour éviter que les jeunes ne basculent dans la radicalisation. Elle tentera d’identifier les politiques les plus efficaces et en informera le gouvernement. Les actions réussies des différents intervenants seront valorisées et développées de même que les conclusions de ce rapport seront partagées avec les autres pays européens.

Née en 1972 à Asdif, au Maroc, Naima Azough était membre de la chambre des représentants néerlandaise de 2002 à 2010. Elle a étudié l’anglais et l’Allemand à l’Université d’Anvers avant de rejoindre l’Université d’Amsterdam pour se spécialiser dans les relations internationales.

Membre du parti des Verts (Groenlinks), Naima Azough a été nommée au poste de rapporteuse spéciale sur la radicalisation et l’extrémisme à la demande de la ministre de l'Education et la culture et du secrétaire d’Etat à la santé publique des Pays-Bas.

LIRE AUSSI:
Close
Ces Marocains qui cartonnent aux Pays-Bas
sur
Partager
Tweeter
PUBLICITÉ
Partager
fermer
Image affichée