Huffpost Maroc mg

Les dix tubes marocains de l'été 2016

Publication: Mis à jour:
Imprimer

MUSIQUE – Si vous avez l'habitude d'écouter la radio, ces morceaux devraient (certainement) passer en boucle sur les stations radio marocaines dans les prochaines semaines. Rap, balades ou encore sonorités électro, on vous liste les dix tubes marocains de l'été.

"Don't You Need Somebody" - RedOne

Après des dizaines de tubes concoctés pour les stars les plus prestigieuses, de Jennifer Lopez à Lady Gaga en passant par Mylène Farmer, RedOne décide enfin de se lancer en solo et compte bien marquer cet été. Taillé pour les clubs, son premier titre "Don't You Need Somebody" a été enregistré en collaboration avec Enrique Iglesias, R. City, Shaggy et Serayah. Rien que ça.

"Jabra Fan" - Grini

Le Marocain Grini peut se féliciter d'avoir réalisé son rêve d'enfant: collaborer avec l'acteur indien Sharukh Khan, dont il est un grand fan, pour la soundtrack de son dernier film. Le morceau, qui tourne déjà en boucle sur les ondes marocaines, est en passe de devenir un classique indispensable dans la playlist des DJs du royaume. Dans "Jabra Fan", adaptation en darija du même titre chanté par Khan, il Grini chante son amour sur un rythme dansant, mêlant sonorités indiennes et touche électronique. Efficace.

"Hiya" - K-Tone

Celui qui a fait un tabac l'année passée avec "Lyoum" réutilise les ingrédients qui ont fait son succès. K-Tone vient de publier un nouveau titre, "Hiya" où un chant empreint de nostalgie est accompagné d'une guitare et de beats électroniques. Une recette bien dosée pour un titre agréable à écouter en route. Bref, un road song à la marocaine.

"Chayeb" - Fnaire

Plusieurs mois après sa sortie, le single engagé de Fnaire figure toujours au podium du classement des titres les plus diffusés (et demandés par les auditeurs) sur Hit Radio. Un engouement qui se justifie: Chayeb se distingue par un beat efficace, un clip très visuel et un refrain addictif. Avec "Chayeb", Fnaire sont bien partis pour signer l'un des tubes de cet été.

"Machi Rojola" - Asma Lmnawar

Le texte en a indigné plus d'un, mais "Mashi Rojoula" de Asma Lmnawar est promis à un beau succès. Le clip, où elle dit "ne pas savoir où se cacher alors que son petit ami a refusé de l'épouser après cinq ans de relation", a comptabilisé près de 6,5 millions de vues sur Youtube en un rien de temps. Celle qui s'est faite connaitre en reprenant des classiques de la musique arabe s'est récemment imposée comme l'une des pointures de la pop marocaine.

"7alit 3ayni" - Yassine Jarram

Reprise d'un titre qui circulait sur le web, et dont l'auteur est inconnu, "7alit 3ayni" de Yassine Jarram s'approche rapidement des trois millions de vues. Sans diffusion radio ni promotion supplémentaire, ce cover folk au clip soigné a visiblement séduit les auditeurs marocains, qui l'ont partagé par milliers. Yassine Jarram signe ici son plus grand succès et est bien parti pour dominer les charts, dans la catégorie "balade musicale à ne pas rater".

"Tsunami" - Ahmed Chawki

Il a misé gros pour son dernier tube. Et il a réussi. Ahmed Chawki a concocté un titre dansant, agrémenté d'une vidéo très esthétique qui met en valeur la place Jemaâ El-Fna, à Marrakech. En trois mois, trente millions d'internautes ont écouté ce titre qui s'impose petit à petit comme l'un des singles les plus diffusés dans les clubs et les ondes.

"Ana O Rassi" - Ahmed Soultan

Que serait l'été sans un tube en amazigh dans sa playlist? Et il n'y a pas mieux qu'Ahmed Soultan pour le réaliser. Le chanteur amazigh a récemment publié "Ana O Rassi", extrait de son dernier album, avec un clip tourné dans le sud du Maroc. Le rythme est entrainant et contribue à révéler une facette jeune et innovatrice de la musique amazighe.

"Makayen Ma" - Aminux

Après le succès de "Machi Bhalhoum", la nouvelle coqueluche de la pop marocaine vient de publier son premier clip, qui fait cliquer frénétiquement les curieux. Aminux, comparé par plusieurs médias à Justin Bieber (teint local et appareil dentaire en bonus), mise sur "Makayen Ma", qui est bien parti pour exploser les compteurs. En une semaine, trois millions de personnes ont déjà écouté le tube, et la plupart des radios l'ont déjà integré à leurs playlists.

"Tout casser" - DJ Hamida

Le Marocain DJ Hamida veut "tout casser" cet été, et il compte bien y parvenir. En collaboration avec le rappeur français Sultan, son titre est taillé pour les clubs. Le clip, véritable vitrine de l'univers développé par DJ Hamida, mise sur une ambiance tropicale où des plages paradisiaques servent d'environnement à des rappeurs énergiques.

Close
Les 15 clips marocains les plus regardés sur YouTube en 2015
sur
Partager
Tweeter
PUBLICITÉ
Partager
fermer
Image affichée