Huffpost Maroc mg

Saad Lamjarred s'exprime pour la première fois sur le viol dont il est accusé (VIDÉO)

Publication: Mis à jour:
Imprimer

POLÉMIQUE - C'est sa première sortie médiatique sur ce sujet éminemment sensible. Lors d'une conférence de presse tenue quelques heures avant son concert au festival Mawazine, vendredi 27 mai, le chanteur marocain Saad Lamjarred s'est exprimé sur les accusations de viol auxquelles il fait face, et qui ont récemment refait surface dans la presse américaine.

Pour Saad Lamjarred, les plus grandes stars ont été victimes de telles rumeurs. "Cette histoire remonte à longtemps, et la cause de tout cela n'est autre que mon succès, Dieu merci", a-t-il déclaré lors de la conférence de presse à la Villa des arts de Rabat, appelant les journalistes à ne pas "se mêler de ses affaires personnelles".

"Je nie tout ce qui m'est reproché et j'ai un avocat qui s'occupe de mes affaires", s'est défendu l'interprète de "Lm3allem", qui dit se préparer pour une tournée aux Etats-Unis et au Canada.

Des faits qui remontent à six ans

A l'époque inconnu du grand public, Saad Lamjarred aurait invité, le 7 février 2010, une américaine pour un rendez-vous dans son appartement à New York, où il vivait à l'époque des faits. Une fois chez lui, cette dernière aurait rejeté les avances du chanteur, qui aurait tenté de la violer avant de lui infliger plusieurs coups, selon un document de la cour suprême de Brooklyn, révélé par le New York Post.

Saad Lamjarred aurait été arrêté et incarcéré avant d'être libéré sous caution. Il aurait, par la suite, fuit le pays de l'Oncle Sam sans jamais y revenir. N'ayant donc jamais fait l'objet d'un jugement, Saad Lamjarred est appelé à se présenter au tribunal dans un délai de trente jours, selon Le Monde, qui souligne que l'artiste risque jusqu'à 25 ans de prison s'il venait à être arrêté ou extradé vers les Etats-Unis.

LIRE AUSSI:
Close
Les bad boys marocains
sur
Partager
Tweeter
PUBLICITÉ
Partager
fermer
Image affichée