Huffpost Algeria mg

Constantine: Un commissaire et un officier condamnés pour agression sexuelle sur une femme

Publication: Mis à jour:
POLICE_10
RD
Imprimer

Un commissaire et un officier de la police ont été condamnés ce jeudi 27 mai à 7 et 15 ans de prison par la Chambre criminelle de la Cour de Constantine, pour avoir agressé sexuellement et torturé une femme dans un commissariat, a rapporté ce vendredi 27 mai le quotidien arabophone El Khabar.

Les faits remontent à novembre 2014, quand la victime, accompagnée de son époux, s'était rendue au commissariat central de la wilaya de Constantine afin de porter plainte contre un officier, un dénommé "S.M" et un commissaire "Z.R".

A en croire la même source, ces derniers avaient profité de son état d'ébriété pour la transporter dans la soirée au 5e commissariat de la wilaya, situé au quartier Belle Vue. Ils l'avaient ainsi agressée physiquement, sexuellement et torturée, avant de la relâcher le lendemain matin.

Les raisons de cet acte n'ont pas été divulguées par la même source, qui a tenu à préciser que l'officier consommait des substances psychotropes.

Le haut responsable du commissariat central, après avoir convoqué le procureur général et les deux accusés, a rapidement demandé auprès de la police judiciaire d'ouvrir une enquête sur cette affaire, poursuit El Khabar.

Les résultats de cette enquête ont ainsi révélé que l'ADN détecté sur les preuves présentées par la victime correspondaient à celui de l'officier, également accusé de délit de possession de substances psychotropes, retrouvées dans son véhicule.

Le dossier de cette affaire a ensuite été transféré au juge d'instruction du tribunal de Mila. Le procureur de la République avait requis un emprisonnement à perpétuité avant que le juge ne déclare une peine de 7 et de 15 ans de prison pour l'officier et le commissaire.

Retrouvez les articles de HuffPost Algérie sur notre page Facebook.

Pour suivre les dernières actualités en direct, cliquez ici.