Huffpost Tunisie mg

La HAICA se mobilise contre les propos haineux

Publication: Mis à jour:
HAICA
Haica
Imprimer

HAICA - La Haute autorité indépendante de la communication audiovisuelle (HAICA) s'en prend aux discours haineux. Chargée de réguler le secteur audiovisuel, et distribuant des avertissements voire des sanctions au gré des abus, l'instance annonce travailler "à la mise en place d’un observatoire de détection du discours de haine dans les médias", et à la préparation d'un rapport sur ces discours, prévu pour 2017, a annoncé mercredi 25 mai le président de l'instance, Nouri Lajmi.

Pour ce faire, la HAICA s'associe avec ses homologues marocaine et ivoirienne, membres du Réseau francophone des autorités de régulation des médias (REFRAM). Le personnel de ces instances chargé du suivi des déclarations haineuses bénéficiera d'un atelier de formation dans le cadre de ce projet.

Déjà en octobre dernier, l'instance avait lancé une étude empirique sur le discours d’incitation à la haine dans les médias audiovisuels en Tunisie avec le soutien du bureau du Haut-Commissariat des Nations-Unies aux droits de l’homme.

Des dérapages réguliers

Le 22 octobre, la HAICA avait adressé un avertissement à la chaîne TV El Hiwar Ettounsi pour son humour à caractère homophobe.

Au début 2013, une étude réalisée par des ONG sur les propos haineux dans les médias tunisiens avait dressé un panorama assez précis des propos haineux tenus dans les médias.

La pratique de l'insulte en politique reste par ailleurs largement répandue.

LIRE AUSSI:
Retrouvez les articles du HuffPost Tunisie sur notre page Facebook.
Retrouvez les articles du HuffPost Maghreb sur notre page Facebook.