Huffpost Algeria mg

Une société chinoise veut tester un bus géant enjambeur pour réduire les embouteillages

Publication: Mis à jour:
BEIJINGUNVEILSTRANSITELEVATEDBUS
Capture d'écran
Imprimer

Les innovations chinoises ne cesseront jamais de nous surprendre, surtout quand il s'agit de réduire ses encombrements monstrueux. Une entreprise chinoise veut tester cet été sur les routes du pays un prototype de "bus enjambeur", selon le site CityLab.

Cette entreprise, Transit Explore Bus selon l'agence de presse officielle Xinhua, désire installer un géant bus sur des glissières implantées sur les deux rebords de la route. L'arche constitué entre les deux glissières permettrait alors aux voitures de passer dessous et dépasser le bus.

View post on imgur.com

Transit Explore Bus aimerait tester un prototype dès cet été dans la ville de Changzhou. La construction aurait d'ailleurs commencé, selon la même agence.

A en croire CityLab, ce bus serait capable de transporter 1.400 passagers et atteindre une vitesse de 65Km/H. Il fonctionnerait à l'électricité et pourrait remplacer 40 bus, permettant d'économiser 800 tonnes d'essence par an ... mais surtout réduire les embouteillages.

La Chine réfléchissait déjà en 2010 à réduire les embouteillages à Beijing de la même manière, en imaginant un appareil futuriste combinant les autobus et le métro, roulant, tout comme ce bus enjambeur, sur deux glissières implantées sur les deux rebords de la route.

Retrouvez les articles de HuffPost Algérie sur notre page Facebook.

Pour suivre les dernières actualités en direct, cliquez ici.