Huffpost Algeria mg

Sept morts dans un naufrage au large des côtes libyennes

Publication: Mis à jour:
LIBYA COAST
Libyan coast guards (R) escort migrants, who tried to flee to Europe, after the migrants were stopped by the coast guards and made to head to Tripoli September 29, 2015. The North African country has turned into a major hub for human traffickers smuggling African migrants by boat to Italy, with the Libyan coastguard under pressure from Europe to stem the flow. REUTERS/Ismail Zitouny | Ismail Zetouni / Reuters
Imprimer

Au moins sept personnes sont mortes dans le naufrage d'un bateau de migrants au large des côtes libyennes, a annoncé mercredi la Marine italienne, qui a pu en sauver environ 500.

Le bilan pourrait s'alourdir, le communiqué de la Marine précisant que les opérations de secours se poursuivaient à la mi-journée.

Mercredi matin, le patrouilleur Bettica de la Marine, dans le cadre de son activité de surveillance maritime du canal de Sicile, a repéré au large des côtes libyennes une barque qui naviguait de manière précaire avec à bord de nombreuses personnes.

Peu de temps après, l'embarcation a chaviré en raison du nombre trop élevé de personnes à bord et de l'instabilité.

Le navire Bettica s'est immédiatement rendu au plus près du bateau et a lancé des canots de sauvetage, ainsi que des gilets, aux personnes tombées à l'eau, tandis que la frégate Bergamini, également sur place, a envoyé son hélicoptère et des moyens navals pour leur porter secours.

Pour l'instant (à 13h00, soit 11h00 GMT), quelque 500 migrants ont été secourus, sept corps ont été récupérés et ramenés à bord du Bettica, précise la Marine.

Selon les derniers chiffres du Haut-commissariat de l'ONU pour les réfugiés (HCR), arrêtés au 22 mai, combinés à ceux des secours italiens, quelque 40.000 personnes sont arrivées sur les côtes italiennes depuis le début de l'année.

Depuis le début de l'année, 1.370 migrants et réfugiés ont perdu la vie en tentant de rejoindre l'Europe en traversant la Méditerranée, soit 24% de moins qu'à la même période l'an dernier (1.792), a indiqué mardi l'OIM.

Lors des dernières 48 heures, quelque 5.600 personnes ont été secourues au large de la Libye, ont annoncé mardi les garde-côtes italiens.

Retrouvez les articles de HuffPost Algérie sur notre page Facebook.

Pour suivre les dernières actualités en direct, cliquez ici.