Huffpost Maroc mg

"Al Ahdath Al Maghribia" et "Al Akhbar" champions des discours haineux selon une étude

Publication: Mis à jour:
6828433
Les discours haineux sont monnaie courante dans la presse arabophone | France Télévisions
Imprimer

PRESSE - La presse arabophone au Maroc relaie et divulgue des discours à caractères haineux. C'est ce qui ressort d'une étude menée conjointement par Mena Media Monitoring et The Network Groupe, qui a étudié cinq quotidiens marocains non affiliés à des partis politiques du 11 au 31 octobre 2015.

Les supports étudiés sont Al Ahdath Al Maghribia, Al Akhbar, Al Massae, Assabah et Akhbar Al Yaoum. 141 cas de discours à caractère haineux ont été constatés durant cette période. Et c'est Al Ahdath Al Maghribia qui enregistre le plus de discours haineux avec une proportion de 37,59% du total des débordements constatés, arrive ensuite Al Akhbar (29,79%), Akhbar Al Yaoum (11,35%), Al Massae et Assabah avec 10,64%.

La politique au coeur des discours haineux

Ces cas de discours haineux ont notamment trait à la stigmatisation et aux stéréotypes, à l'injure, à l'appel au meurtre ou encore au racisme. Ils apparaissent pour leur majorité dans les tribunes d'opinion (47,52%) et visent essentiellement des responsables politiques (24,11%), des partis politiques (17,73%) ou encore des institutions de l'Etat (10,64%).

Des moyens pour en venir à bout

Si le centre Mena Media Monitoring livre ces statistiques, c'est pour constater l'ampleur et le danger de cette pratique encore récurrente et trouver des moyens pour en venir à bout afin d'appuyer les valeurs de liberté, de dignité, de justice sociale au Maroc, assure l'étude qui appelle à créer un conseil national d'éthique de la presse écrite, organiser des conférence en rapport avec les discours haineux dans les journaux et former les journalistes et les sensibiliser au danger des discours haineux et à leur répercussion sur la qualité du produit journalistique.

LIRE AUSSI: Le Maroc, cancre de la liberté de la presse selon Reporters sans frontières

Close
Manifestation pour les libertés individuelles à Casablanca
sur
Partager
Tweeter
PUBLICITÉ
Partager
fermer
Image affichée