Huffpost Maroc mg

Le Maroc construit-il une centrale nucléaire ?

Publication: Mis à jour:
NUCLAIRE
Le projet d’une centrale nucléaire au Maroc ne date pas d'hier. | DR
Imprimer

NUCLÉAIRE - La première centrale nucléaire du Maroc pourrait bientôt voir le jour. Selon le quotidien Akhbar Al Yaoum, qui cite des sources du ministère de l’Énergie et des mines, les travaux de construction auraient déjà été lancés sur le site de Boulbra, à proximité de la ville de Sidi Ishaq, située entre Safi et Essaouira.

La fin des travaux serait prévue pour 2017. Une fois le projet en marche, le site devrait produire entre 800 et 1000 mégawatts d’électricité, ce qui couvrirait 7% des besoins du Maroc en la matière d’ici 2020, toujours selon Akhbar Al Yaoum.

Le projet d’une centrale nucléaire au Maroc ne date pas d'hier. Il avait été évoqué dès les années 2000, mais n’a jamais abouti en raison du coût d’investissement très élevé, comme le souligne L’Usine Nouvelle. Le prix d’un réacteur de moyenne puissance et de son infrastructure se situe autour de 4 à 5 milliards de dollars au minimum, soit près de 40 milliards de dirhams.

En octobre dernier, une délégation de l’Agence internationale de l'énergie atomique (AIEA) était venue au Maroc pour une mission de huit jours. L’objectif était alors d’évaluer la capacité du royaume à exploiter une ou plusieurs centrales électronucléaires à l’avenir. Quelques mois plus tard, en février dernier, l’agence a rendu un avis plutôt positif sur le royaume.

Dans son rapport, l’AIEA a estimé que le cadre législatif nucléaire national était tout à fait conforme aux standards internationaux. "L’Etat marocain considère, dans le cadre de sa stratégie énergétique, l’électronucléaire comme étant une option à considérer dans le mix énergétique national à long terme", avait alors commenté le ministre Abdelkader Amara.

LIRE AUSSI: