Huffpost Maroc mg

Mawazine: Ce qui vous attend ce mardi

Publication: Mis à jour:
MAWAZINE
Pixlr
Imprimer

CULTURE - La 15e édition de Mawazine se poursuit. De Chris Brown à Maître Gims en passant par Kadim Al Sahir, Aminux, Hatem Al Iraqui, Omar Sosa ou encore Iggy Azalea, plusieurs artistes nationaux et internationaux se sont déjà produits dans les différentes scènes du festival. Qui sont les artistes qui assureront le show ce soir?

La musique retentira dès 17H00 sur la scène de Chellah aux rythmes des chants mystiques du monde, la nouvelle création de Mawazine. Et c'est Ines Bacán (l'une des plus grandes figures féminine du cante flamenco), le compositeur marocain Majid Bekkas (et codirecteur du festival de Jazz du Chellah) et le guitariste flamenco français Pedro Soler qui offriront une rencontre-fusion inédite.

A 19h30 se produira, sur la scène du Théâtre Mohammed V, le guitariste virtuose de flamenco Chicuelo partagera la scène avec le chanteur pakistanais Faiz Ali Faiz dans le cadre de leur projet Qawwali Flamenco, déjà présenté au Festival des musiques sacrées de Fès.

La musique pop s'invitera ensuite sur la scène de l'OLM Souissi dès 20H45 avec Kendji Girac, grand gagnant de la troisième saison de l'émission "The Voice" en 2014 et connu pour ses titres "Conmigo", "Andalouse" ou encore "Color Gitano" qui comptabilise plus de 83 millions de vues sur Youtube.

A partir de la même heure, les groupes Gabacho Maroc, Darga et Hoba Hoba Spirit se succèderont sur la scène de Salé.

De l'autre côté de la ville, le public de la scène africaine du Bouregreg assistera au show du guitariste nigérien Bombino (Omara Moctar de son vrai nom), connu pour son album "Agadez", sorti en 2011.

Sur la scène de Nahda, se produira la diva libanaise Yara, qui s'est fait un nom dans la chanson khaliji notamment grâce à son album "La’Ale’ Khalijiyah" sorti en 2009.

LIRE AUSSI:

À lire aussi sur le HuffPost Maghreb

Close
Natasha Atlas au festival Mawazine
sur
Partager
Tweeter
PUBLICITÉ
Partager
fermer
Image affichée

Suggérer une correction