Huffpost Maroc mg

Maître Gims, chaud comme jamais à Mawazine, fait chanter l'hymne national

Publication: Mis à jour:
MAITRE GIMS MAWAZINE
Maître Gims, chaud comme jamais à Mawazine, fait chanter l'hymne national | DR
Imprimer

CONCERT - Groupies hurlantes, festivaliers qui font tomber le t-shirt et milliers de moins de douze ans sur les épaules de leurs parents. Maître Gims a attiré une foule impressionnante lundi 23 mai à Rabat devant la grande scène de l'OLM Souissi, pour le quatrième soir du festival Mawazine.

Le rappeur d'origine congolaise, dont le hit "Sapés comme jamais" envahit les ondes et résonne dans les clubs de Paris à Marrakech depuis un an, a littéralement fait "tourner la tête" des jeunes spectateurs qui ont repris en choeur ses plus gros succès, de "Bella" à "Est-ce que tu m'aimes" en passant par "Habibi" ou "Hasta Luego".

S'il est en pleine tournée pour son nouvel album "Mon coeur avait raison", sorti en août dernier, l'ancien membre de Sexion d'Assaut n'a pas oublié les premières années de sa carrière, notamment au sein du groupe français. Il a interprété "Désolé", le titre phare du groupe, et chanté son tube "J'me tire", premier single de son premier album solo "Subliminal", qui avait été numéro un dans les charts en France en 2013.

Coup de maître

Maître Gims, connu pour son timbre de voix particulier, a impressionné le public avec son flow ultra-rapide lors d'une performance livrée avec l'un de ses chanteurs. Il a également fait chanter la foule et organisé des "battles" entre les spectateurs à plusieurs reprises. Mais le clou du spectacle est sans aucun doute arrivé après le traditionnel rappel.

Le rappeur est apparu sur scène avec un drapeau marocain. "Je voudrais vous dire que je suis tombé amoureux du Maroc", a déclaré Maître Gims, qui vit en partie à Marrakech. "Et je remercie le roi Mohammed VI, qui fait beaucoup pour le continent africain. Que dieu le bénisse lui et sa famille", a-t-il ajouté, avant de demander au public, chauffé à bloc, de chanter... l'hymne national. De quoi finir le concert en apothéose.

LIRE AUSSI: Maître Gims, chaud comme jamais à Mawazine, fait chanter l'hymne national