Huffpost Algeria mg

Joseph Andras: "Un boulanger fait du pain, un écrivain écrit"

Publication: Mis à jour:
INDEPE00001
Capture d'écran
Imprimer

L'écrivain français Joseph Andras a remporté le 9 mai dernier le Goncourt du Premier roman pour son oeuvre "De nos frères blessés", qui retrace le parcours du militant anticolonialiste algérien Fernand Iveton. Une distinction qu'il avait refusée, "n pouvant pas accepter [ce prix] car sa conception de la littérature est incompatible avec l'idée d'une compétition".

L'écrivain a tout de même confié ses ses motivations et ses idéaux dans un entretien accordé à l'Humanité, repris sur sa page BlogSpot.

De nos frères blessés est votre premier roman, comment êtes-venu à vous intéresser à Fernand Iveton ?

Par intérêt pour l’histoire franco-algérienne. Je me suis rendu à plusieurs reprises en Algérie – pour raisons familiales, initialement –, mais c’est en France que j’ai découvert, presque par hasard, au détour de pages Internet, l’histoire de Fernand...

Lire l'intégralité de l'article sur l'Humanité

Retrouvez les articles de HuffPost Algérie sur notre page Facebook.

Pour suivre les dernières actualités en direct, cliquez ici.