Huffpost Tunisie mg

La Tunisie a joué un rôle central pendant la crise humanitaire libyenne a affirmé Habib Essid à Istanbul

Publication: Mis à jour:
Imprimer

La Tunisie a apporté un soutien considérable aux migrants et refugiés pendant la crise libyenne en 2011, a affirmé lundi, le chef du gouvernement Habib Essid.

S’exprimant à l’ouverture du sommet humanitaire dont les assises ont démarré lundi, à Istanbul, le chef du gouvernement a souligné que la Tunisie s’est penchée, cette année, sur la mise en en place d’un plan d’urgence visant le secours humanitaire sur son territoires.

Ce plan, a-t-il expliqué, prend en considération les capacités et les besoins de ses structures et organismes dans la mesure où l’action humanitaire nécessite un appui de la part de la communauté internationale notamment pour les pays qui sont engagés dans un processus de transition. Essid a plaidé pour un partenariat actif destiné au développement durable.

Il s’est dit persuadé que la restructuration de l’action humanitaire nécessite un engagement résolu à privilégier les compromis et le règlement pacifique des problèmes.

En octobre 2011, à la chute de Mouammar Kadhafi,des centaines de milliers de libyens ont afflué vers la frontière tunisienne. Les camps de Choucha, de Remada, d'El Hayet et de Tataouine avaient alors été mises en place par les autorités tunisiennes.

Moins d'une année plus tard, face à la prolifération de l'État Islamique en Libye, près de 15.000 Égyptiens avaient transité par la frontière tuniso-lybienne afin de regagner leur pays.

Le chef du gouvernement Habib Essid est arrivé dimanche soir à Istanbul pour participer au sommet humanitaire qui se tient les 23 et 24 mai courant en Turquie. Plus de 60 chefs d’Etat et de gouvernement prennent part à cette rencontre.

LIRE AUSSI:
Retrouvez les articles du HuffPost Tunisie sur notre page Facebook.