Huffpost Tunisie mg

L'économie sociale et solidaire, un choix stratégique?

Publication: Mis à jour:
KAMEL JENDOUBI
FETHI BELAID/AFP/Getty Images
Imprimer

Le projet de loi relatif à l'économie solidaire et sociale sera soumis, prochainement, à l'Assemblée des représentants du peuple (ARP), a annoncé, mardi, le secrétaire général adjoint de l'Union générale tunisienne du travail, Kacem Affia.

S'exprimant lors d'un point de presse organisé par le ministère des relations avec les instances constitutionnelles et la société civile, le secrétaire général adjoint de l'UGTT a déclaré que ce modèle économique représente un choix stratégique dans la création de nouveaux postes d'emploi.

Il a, en outre, rappelé que celui-ci a déjà fait ses preuves dans les pays pauvres et même européens.

L'économie solidaire et sociale en Tunisie se heurte à de nombreux défis tels que l'absence d'un cadre juridique réglementant le secteur, a-t-il indiqué, pointant du doigt un manque de coordination entre les structures concernées.

De son côté, le ministre chargé des relations avec les instances constitutionnelles et la société civile, Kamel Jendoubi a insisté sur la nécessité d'instaurer un cadre juridique régissant le secteur de l'économie solidaire et sociale, estimant que ce modèle économique constitue l'un des principaux mécanismes de lutte contre l'économie informelle.

Une stratégie globale, a d'ailleurs, été prévue dans le cadre du plan quinquennal 2016-2020 a affirmé Kamel Jendoubi avant d'ajouter que ce modèle ne manquera pas de booster la roue économique et de générer de nouveaux postes d'emploi.

Retrouvez les articles du HuffPost Tunisie sur notre page Facebook.