Huffpost Tunisie mg

Le ministère des Finances pourrait démutualiser la Bourse des valeurs mobilières de Tunis selon Slim Chaker

Publication: Mis à jour:
SLIM CHAKER
Tunisia's Finance Minister Slim Chaker gestures as he speaks with Reuters journalists in Tunis, Tunisia, October 26, 2015. Tunisia, frustrated by the international community's failure to deliver on pledges of economic support, is asking the Group of Eight major nations for a five-year rescue programme worth $25 billion. Chaker told a Reuters the billions of dollars of aid were needed to ensure Tunisia's political progress was not reversed. Picture taken October 26, 2015. REUTERS/Zoubeir Souissi | Zoubeir Souissi / Reuters
Imprimer

BOURSE - En marge du colloque qui se tient actuellement au siège de la Bourse de Tunis sous le thème "Accès au marché et pérennité de l'entreprise", ilboursa a interrogé M. Slim Chaker, ministre des Finances, au sujet d'une éventuelle démutualisation de la Bourse des valeurs mobilières de Tunis à l'instar de la Bourse de Casablanca.

"Le ministère des Finances est ouvert à toute proposition de la part des responsables de la Bourse de Tunis y compris celle relative à l'ouverture du capital de la place de Tunis à des institutionnels et des investisseurs privés", a-t-il déclaré.

Par ailleurs, le ministre nous a fait savoir que les cinq propositions faites par le directeur général de la Bourse au Chef du Gouvernement visant à développer le marché financier et surtout sa contribution dans le financement de l'économie du pays, ont été prises en considération par le ministère.

"J'appelle le directeur général de la Bourse de Tunis à nous adresser toute proposition qu'il juge utile pour développer le marché financier tunisien, et ce avant le 15 juin 2016 pour les étudier dans le cadre de l'élaboration de la loi de finances de 2017", appelle M. Chaker.

Retrouvez cet article sur le site d'ilBoursa.com

ilboursa

Retrouvez les articles du HuffPost Tunisie sur notre page Facebook.