Huffpost Algeria mg

Droits d'auteurs: l'Onda va poursuivre en justice des chaînes privées

Publication: Mis à jour:
TV ALGERIA
Nourelyakin Meghrich, an Ennahar TV News anchorwoman is seen at a TV news studio in Algier May 8, 2012. In the past few months, several independent Algerian television channels have started broadcasting, undermining the monopoly of state television. The new stations were set up after President Abdelaziz Bouteflika, under pressure to reform after the ?Arab Spring? uprisings in neighbouring states, promised to open up the country?s tightly-controlled electronic media. REUTERS/Zohra Bensemra (ALGER | Zohra Bensemra / Reuters
Imprimer

L'Office national des droits d'auteurs et droits voisins (Onda) va introduire des actions en justice contre des chaînes de télévision privées pour "exploitation illégale" de contenus artistiques, a indiqué dimanche à Alger son directeur général, Sami Bencheikh El Hocine.

M. Bencheikh a précisé que l'Office qui s'est constitué partie civile, allait "introduire cette semaine des actions en référé contre les chaînes privées qui exploitent illégalement des oeuvres artistiques", notamment musicales et cinématographiques.

Ces "chaînes de droit étranger, exerçant en Algérie", diffusent "sans autorisation préalable de l'Onda", des contenus artistiques de droits algériens et étrangers, a-t-il expliqué.

L'Onda avait sommé en janvier dernier les chaînes privées de payer les redevances sur les oeuvres artistiques audiovisuelles, sous peine de saisir l'Organisation mondiale de la propriété intellectuelle (OMPI).

Le recours à la justice avait été exclu dans un premier temps en raison du cadre juridique "ambigu" de l'activité de ces chaînes, avait, par ailleurs, indiqué le DG de l'Onda.

Selon M. Bencheikh, l'exploitation illégale de contenus artistiques par les chaînes privées, porte préjudice aux auteurs et à l'Onda qui déplore des pertes estimées à "500 millions de DA".

Les chaînes satellitaires privées "Ennahar TV" et "Dzair News" ont signé récemment avec l'Onda des conventions leur permettant d'exploiter des oeuvres protégées.

M. Bencheikh a, d'autre part, annoncé la destruction lundi à Alger d'un lot de près de 2 millions de supports audiovisuels piratés (CD et DVD), saisis en 2015.

Retrouvez les articles de HuffPost Algérie sur notre page Facebook.

Pour suivre les dernières actualités en direct, cliquez ici.