Huffpost Maroc mg

Violences dans les universités: Lahcen Daoudi attendu au tournant

Publication: Mis à jour:
LAHCEN DAOUDI
Violences dans les universités: Lahcen Daoudi attendu au tournant | DR
Imprimer

UNIVERSITÉS - Le ministre de l'Enseignement supérieur, de la recherche scientifique et de la formation des cadres, Lahcen Daoudi, est attendu mardi à la commission de l'enseignement et de la communication à la Chambre des représentants pour débattre de la recrudescence de la violence dans le milieu universitaire entre des factions d'étudiants ou envers d'autres personnes, selon Akhir Saâ.

Un débat qui fait suite à l'agression survenue la semaine dernière à la Faculté des sciences de Meknès. Un groupe d'étudiants avait en effet humilié une jeune fille qui travaillait dans la cafétéria de l'université, après avoir lié ses mains, couvert ses yeux d'un châle en coton et rasé de force ses cheveux.

Six étudiants soupçonnés d’avoir participé directement à l'agression physique de la jeune fille ont été arrêtés. Ces derniers font partie de la mouvance d'Annahj Addimocrati Al-Qaïdi, une faction estudiantine d'extrême-gauche, non affiliée à un parti politique.

Les actes de violences dans les campus universitaires entre les différentes mouvances estudiantines sont fréquents, et ont parfois des conséquences tragiques. Au mois de janvier, deux étudiants avaient trouvé la mort à Marrakech et Agadir après des affrontements entre étudiants amazighs et sahraouis. En avril 2014, un étudiant était mort à la Faculté des sciences de Fès, après son agression à l'arme blanche lors de violences entre des factions rivales islamistes et d'extrême-gauche.

LIRE AUSSI: Deux étudiants arrêtés à Meknès après avoir agressé et rasé les cheveux d'une mineure

À lire aussi sur le HuffPost Maghreb

Close
Le top 15 des meilleures universités de la région MENA
sur
Partager
Tweeter
PUBLICITÉ
Partager
fermer
Image affichée

Suggérer une correction