Huffpost Maroc mg

L'administration pénitentiaire forme son personnel à la lutte contre la radicalisation

Publication: Mis à jour:
PRISON
DR
Imprimer

PRISONS - La Direction générale à l'administration pénitentiaire et à la réinsertion (DGAPR), l'ambassade du Japon et le programme des Nations unies pour le développement (PNUD) ont procédé, lundi 23 mai, au lancement opérationnel du projet d'appui à la réforme du système pénitentiaire, dont la première activité est une formation du personnel des prisons à la lutte contre le discours extrémiste.

La première activité du projet se tiendra du 23 au 25 mai au centre national de formation des cadres de la DGAPR, à Tiflet, et portera sur la formation du personnel des prisons et des oulémas qui y exercent sur la promotion d'un discours de tolérance. L'objectif est de renforcer les capacités du personnel des prisons pour analyser, évaluer et prévenir la radicalisation en milieu carcéral, en les dotant des outils et des méthodes nécessaires pour prévenir le discours extrémiste et promouvoir les droits humains, selon un communiqué de la DGAPR, qui ajoute que les participants à cette activité auront aussi l'occasion d'acquérir des méthodes permettant de déterminer la vulnérabilité liée aux comportements à risque.

Cette formation profitera au personnel des prisons de Toulal (Meknès) et d'Ait Melloul (Agadir). Ultérieurement, le programme sera élargi au personnel de deux autres prisons.

D'un montant global de de 864.000 dollars, ce projet est mené dans le cadre d'un accord de partenariat portant sur la réforme du système pénitentiaire, conclu le 11 mars à Rabat entre Mohamed Salah Tamek, délégué général de l’administration pénitentiaire, Philippe Poinsot, représentant résident du PNUD et coordonnateur des Nations unies au Maroc, en présence de Hideki Uezono, chargé d’affaires l’ambassade du Japon au Maroc.

LIRE AUSSI:

À lire aussi sur le HuffPost Maghreb

Close
Ces Marocains ayant eu des démêlés avec la justice internationale
sur
Partager
Tweeter
PUBLICITÉ
Partager
fermer
Image affichée

Suggérer une correction