Huffpost Maroc mg

EN DIRECT. MS804 d'Egyptair: des fumées détectées dans l'avion juste avant sa disparition

Publication: Mis à jour:
EGYPTAIR MS804
Des fumées détectées dans l'avion d'Egyptair juste avant sa disparition | ASSOCIATED PRESS
Imprimer

TRANSPORTS - Des sièges d'avion, des valises et des restes humains ont été repêchés vendredi 20 mai au large des côtes égyptiennes au lendemain du crash de l'avion Paris-Le Caire d'EgyptAir qui s'est abîmé en mer dans des circonstances toujours mystérieuses.

Des médias américains ont fait état de la détection de fumées d'origine indéterminée dans la partie avant de l'appareil peu avant le crash. Ces informations n'ont été ni confirmées ni démenties par les autorités égyptiennes.

Les premiers débris de l'Airbus A320, qui transportait 66 personnes ont été découverts à 290 kilomètres au nord d'Alexandrie par les avions et navires déployés par l'armée égyptienne. Grâce à ces débris, les autorités espèrent comprendre pourquoi le vol MS804 a brusquement disparu des écrans des radars civils alors qu'il survolait, sans problème apparent et dans un ciel clair, la Méditerranée orientale.

C'est une véritable course contre la montre qui est engagée, puisque les enregistreurs de vol ou "boîtes noires" peuvent émettre leurs signaux pendant quelques semaines seulement.

L'hypothèse d'un attentat est sérieusement envisagée par l'Egypte et par des experts en raison de l'absence totale de message de détresse émis par l'équipage avant la chute brutale de l'appareil.

Retrouvez ci-dessous les derniers éléments de l'enquête

Le gouvernement a réaffirmé samedi que tous les scénarios restaient à l'étude sur les causes du crash de l'Airbus A320, après la confirmation de la présence de fumée à bord de l'appareil avant la catastrophe.

"À cet instant ( ) toutes les hypothèses sont examinées et aucune n'est privilégiée", a déclaré le ministre des Affaires étrangères Jean-Marc Ayrault, dans une brève intervention devant la presse à l'issue d'une rencontre au Quai d'Orsay avec les familles des victimes.

"Les informations qui circulent ici ou là, parfois d'ailleurs contradictoires, donnent lieu trop souvent à des interprétations presque définitives. Je mets en garde contre cette manière de faire car elle met les familles dans une tension douloureuse", a-t-il ajouté.

Partager: tumblr

Un sac à dos rose décoré de papillons, un petit morceau de carlingue déchiqueté, des revêtements de sièges déchirés, un gilet de sauvetage déplié... L'armée égyptienne a publié samedi sur son compte Facebook les photos des premiers débris qu'elle a repêchés.

Partager: tumblr

Philip Baum, un spécialiste de l'aéronautique cité par la BBC, explique que, d'après lui, "les instruments de l'appareil se sont éteints".

"Tout cela commence à montrer qu'il ne s'agissait probablement pas d'un détournement, qu'il n'y a probablement pas eu de bagarre dans le cockpit, qu'il s'agit probablement d'un incendie à bord. Maintenant, qu'il s'agisse d'un feu d'origine technique, un court-circuit, ou si une bombe a explosé à bord, nous ne le savons pas", a-t-il jugé.

La bombe qui avait explosé à bord du charter russe le 31 octobre 2015 avait désintégré instantanément l'avion, provoquant ce que des experts avaient qualifié de "dépressurisation explosive" en raison de la très haute altitude du vol à ce moment là, environ 11 km, ne laissant aucune chance au pilote d'émettre un message de détresse.

Partager: tumblr

Le Bureau d'enquêtes et d'analyses (BEA) a confirmé que l'avion a transmis des messages automatiques "Acars" (des données générées et transmises automatiquement par l'appareil durant le vol) indiquant qu'il y a eu de la fumée en cabine, mais estimé qu'il était trop tôt pour interpréter ces éléments.

"Le BEA confirme qu'il y a eu des messages Acars émis par l'avion indiquant qu'il y eu de la fumée en cabine peu avant la rupture des transmissions de données", a déclaré un porte-parole à l'AFP. "Il est beaucoup trop pour interpréter et comprendre les causes de l'accident tant que nous n'avons retrouvé ni l'épave, ni les enregistreurs. La priorité de l'enquête est de retrouver épave et enregistreurs de vols ", a-t-il ajouté.

Partager: tumblr

Selon le Wall Street Journal, le système de transmissions automatiques de données (système ACARS) de l'Airbus A320 a envoyé des messages signalant la présence de fumées dans la zone du cockpit de l'avion avant le crash.

Ces messages indiquent qu'"une fumée intense a déclenché des alarmes dans la partie avant de l'appareil, où sont situées des parties vitales de son électronique de bord", selon le Wall Street Journal, qui cite des sources proches de l'enquête non identifiées.

D'après le quotidien américain, ces indications "ne sont pas suffisantes pour déterminer si l'avion a été victime d'une bombe ou d'autres causes inexpliquées".

La chaîne de télévision américaine CNN a déclaré avoir obtenu des informations similaires d'une source égyptienne. "Il y avait des alertes à la fumée à bord du vol 804 d'Egyptair dans les minutes avant qu'il ne s'écrase en Méditerranée", selon CNN.

"Nous sommes au courant de ces informations de presse. A ce stade, je ne peux ni les confirmer, ni les démentir", a déclaré à l'AFP un responsable du ministère égyptien de l'Aviation civile.

Partager: tumblr

La compagnie a indiqué sur Twitter que l'armée et la marine égyptienne ont trouvé de nouveaux débris du vol MS804, notamment des membres humains. Selon Egyptair, les enquêteurs ont repéré "plus de débris de l'avion, quelques effets personnels des passagers, des membres humains, des valises et des sièges de l'avion".

Partager: tumblr

Un patrouilleur de haute mer de la Marine nationale a appareillé vendredi après-midi de Toulon (Var) à destination de la zone du crash présumée de l'avion d'EgyptAir, a annoncé un porte-parole de la Marine.

"L'Enseigne de vaisseau Jacoubet sera dans deux à trois jours sur la zone de recherche à l'endroit même où ont été détectés des objets", a indiqué le porte-parole de la Marine, le capitaine de vaisseau Didier Piaton à l'AFP.

Partager: tumblr

L'agence spatiale européenne (ESA) a indiqué qu'un de ses satellites avait détecté une possible nappe de pétrole dans la Méditerranée, à proximité de l'endroit où le vol MS804 d'EgyptAir a disparu jeudi matin.

"Selon l'image satellite, la nappe de pétrole était située à environ 40 kilomètres au sud est du dernier emplacement connu de l'avion", a indiqué l'ESA dans un communiqué publié sur son site internet : "la nappe est longue d'environ deux kilomètres".

"Sentinel1 a vu une nappe de pétrole, potentielle, émanant du vol MS804 de la compagnie EgyptAir"

Partager: tumblr
20/05/2016 13h16 CEST
Un "membre humain" retrouvé

Les premiers débris retrouvés de l'avion d'EgyptAir sont un "membre humain, deux sièges et une ou plusieurs valises", a annoncé vendredi 20 mai le ministre grec de la Défense, Panos Kammenos.

Dans une brève conférence de presse, il a précisé que ces informations lui avaient été fournies par les autorités égyptiennes, qui coordonnent les recherches autour du point de chute présumé de l'avion.

Partager: tumblr

L'armée égyptienne a annoncé avoir trouvé vendredi 20 mai des débris et des effets personnels des passagers du vol Paris-Le Caire d'EgyptAir.

Plus de 36 heures après le drame, "des avions et des navires" militaires ont localisé "des effets personnels des passagers et des débris de l'appareil à 290 km au nord d'Alexandrie", a annoncé l'armée égyptienne. "Les recherches se poursuivent et nous sommes en train de retirer de l'eau tout ce que nous trouvons", a-t-elle ajouté.


"L'armée égyptienne a informé Egyptair qu'elle avait trouvé de premiers débris de l'avion disparu"


Jeudi, le vice-président de la compagnie et le ministère des Affaires étrangères égyptien avaient déjà annoncé avoir "retrouvé l'épave" de l'avion, avant que le Comité grec de sécurité aérienne ne démente l'information.

egyptair ms804

Partager: tumblr

Les enquêteurs du Bureau d'enquêtes et d'analyses (BEA) et d'Airbus sont arrivés en Egypte vendredi 20 mai, et attendent désormais que soient localisés les premiers débris du vol EgyptAir Paris-Le Caire.

Trois agents du BEA et un conseiller technique d'Airbus doivent participer à l'enquête sur les causes du crash de l'avion. Ils doivent rencontrer en début d'après-midi leur homologues de l'Aviation civile égyptienne, en présence du service de la Sécurité intérieure de l'ambassade de France, pour aider à l'organisation des recherches visant à localiser au plus vite le point de chute de l'appareil.

Ils n'entameront toutefois l'essentiel de leur travail que lorsque les premiers débris, et éventuellement les enregistreurs de vol, auront été retrouvés.

Partager: tumblr

Le chef de la diplomatie française Jean-Marc Ayrault a affirmé vendredi 20 mai qu'il n'y avait "absolument aucune indication sur les causes" du crash de l'avion d'EgyptAir.

"Toutes les hypothèses sont examinées mais aucune n'est privilégiée, car nous n'avons absolument aucune indication sur les causes", a-t-il déclaré sur France 2, ajoutant qu'il réunirait samedi les familles des passagers et les représentants de l'État "pour donner le maximum d'informations en toute transparence".


Ayrault 2

Partager: tumblr

Le président Sissi a appelé jeudi 19 mai à "intensifier les recherches" pour retrouver "les débris" de l'avion dont la localisation exacte fait débat.

Dans un communiqué de la présidence,il a demandé à "tous les appareils de l'Etat concernés, y compris le ministère de l'Aviation civile (...), la marine et l'armée de l'air d'intensifier les opérations de recherches" pour "retrouver les débris de l'avion".

Partager: tumblr

"Il semble que ce soit un acte de terrorisme", a estimé Hillary Clinton dans une interview diffusée sur la chaîne CNN, alors que les causes du crash de l'appareil reliant Paris à la capitale égyptienne avec 66 personnes à son bord, n'ont pas encore été élucidées.

"La façon exacte (dont le crash s'est produit) évidemment, l'enquête devra le déterminer", a ajouté l'ancienne Première dame. "Mais une fois de plus, cela braque les projecteurs sur les menaces auxquelles nous sommes confrontés de la part d'organisations terroristes", selon la candidate à la présidence américaine.

Partager: tumblr

Alors que la compagnie aérienne a confirmé avoir retrouvé des débris, le Comité grec de sécurité aérienne dément la découverte de l'épave près de l'île grecque de Karpatho.

"Jusqu'à maintenant, l'analyse des débris retrouvés indique qu'ils n'appartiennent pas à un avion, mon homologue égyptien m'a confirmé aussi qu'il n'était pas avéré que ces débris venaient du vol d'Egyptair lors de notre dernier contact, vers 17H45 GMT", a affirmé cet officiel, Athanassios Binos. Avant ce contact, Egyptair avait annoncé sur son compte Twitter la découverte de "débris du vol MS804".

Partager: tumblr

"Nous avons retrouvé l'épave", a indiqué le vice-président de la compagnie, Ahmed Adel, cité par CNN.

De son côté, la compagnie a indiqué que les enquêteurs étaient toujours à la recherche d'autres débris. "Le ministère de l'Aviation civile a reçu une lettre du ministère des Affaires étrangères égyptien confirmant la découverte de débris du vol MS804", indique EgyptAir, précisant que "des gilets de sauvetage et des morceaux de plastique" flottaient en mer.

Partager: tumblr

Le Bureau d'enquêtes et d'Analyses (BEA) va dépêcher trois enquêteurs au Caire accompagnés d'un conseiller technique d'Airbus afin de participer à l'enquête de sécurité autour de la disparition d'un A320 d'EgyptAir reliant Paris à la capitale égyptienne, a annoncé le secrétaire d'État chargé des Transports Alain Vidalies.

Les enquêteurs partiront dans la soirée jeudi et arriveront dans la nuit, a-t-il précisé. L'appareil d'Egyptair s'est abîmé au large d'une île grecque avec à bord 66 personnes, dont 30 Egyptiens et 15 Français, les autorités égyptiennes évoquant un possible acte terroriste.

Partager: tumblr

Le candidat républicain à la Maison Blanche Donald Trump, a affirmé que la disparition du vol EgyptAir Paris-Le Caire était probablement la résultante d'un acte terroriste.

"On dirait que c'est encore un attentat terroriste. L'avion avait décollé de Paris. Quand allons-nous devenir durs, intelligents et vigilants? Grande haine et maladie!" a-t-il écrit sur Twitter.

Partager: tumblr

L'administration américaine a envoyé un avion de patrouille maritime sur la zone de Méditerranée où l'avion d'EgyptAir a disparu, ont indiqué des responsables aux Etats-Unis, précisant que le président Barack Obama était tenu au courant de l'évolution de la situation.

Cet avion Orion P-3, parti de la base américaine de Sigonella en Sicile, est arrivé sur zone peu après 14h00 pour participer aux recherches.

"Barack Obama a demandé à être tenu au courant de la situation" tout au long de la journée "et a demandé aux responsables de l'administration de joindre leurs homologues internationaux pour proposer soutien et assistance", a précisé Eric Schultz, porte-parole de l'exécutif.

Partager: tumblr

Par solidarité envers les victimes et familles de victimes, l'Elysée informe de l'annulation de la réunion des sociaux-démocrate prévue vendredi à Rome, avec François Hollande et Matteo Renzi. Le président restera donc en France pour suivre le déroulement de l'enquête.

Lors d'un appel téléphonique en début d'après-midi, le chef du gouvernement italien a proposé le report de cette réunion "en solidarité avec les 66 victimes du drame de l'avion EgyptAir", selon l'Elysée.

Partager: tumblr

D'après Constantin Litzerakos, le chef de l'aviation civile grecque, le dernier contact avec le pilote s'est produit "à peu près à 00H05 heure française", mais ensuite, il a cessé de répondre aux appels des contrôleurs aériens grecs, qui se sont poursuivis "jusqu'à 00H29, quand l'avion a disparu des radars".

Partager: tumblr

Pour le chef des renseignements russes, Alexandre Bortnikov, le crash de l'A320 de la compagnie Egyptair est un acte terroriste "selon toutes les probabilités".

Partager: tumblr

Le ministre égyptien de l'Aviation civile a estimé que l'hypothèse d'une "attaque terroriste" était "plus probable" que celle d'une défaillance technique pour expliquer le crash jeudi de l'avion d'EgyptAir Paris-Le Caire.

"La situation peut, et je dis bien 'peut' car je ne veux pas spéculer (...), laisser penser que la probabilité, la possibilité, d'une action à bord, d'une attaque terroriste, est plus élevée que celle d'une défaillance technique", a souligné le ministre Chérif Fathy lors d'une conférence de presse. "Mais je ne veux pas tirer de conclusions hâtives", a-t-il précisé à l'AFP.

Partager: tumblr
19/05/2016 15h04 CEST
Les premiers débris retrouvés

"Des objets ont été localisés dans le sud-est de la Crète par un C-130 egyptien, dans une zone qui du point de vue aérien dépend de l'Egypte. Des bateaux seront envoyés sur place" pour vérifier de quoi il s'agit, a indiqué Vassilis Beletsiotis, le porte-parole de l'armée grecque.

La télévision publique grecque ERT1 a indiqué de son côté que "des débris ont été découverts à 230 milles marin de la Crète".

Partager: tumblr

Les sénateurs ont observé une minute de silence à la mémoire des 66 personnes à bord de l'avion d'EgyptAir reliant Paris au Caire et qui s'est abîmé en Méditerranée.

"Toute la lumière doit être faite sur les causes de ce drame", a déclaré auparavant Jean-Pierre Caffet (PS), qui préside la séance.

Partager: tumblr

Le ministre de l'Aviation civile égyptien Cherif Fathy a répété que "ni l'acte terroriste, ni l'incident technique", n'étaient exclus. Il a également précisé qu'aucun débris n'avait été retrouvé.

Partager: tumblr

Le ministre égyptien de l'Aviation civile a assuré que son pays ne savait pas ce qui était advenu du vol EgyptAir Paris-Le Caire disparu dans la nuit et dont on n'a retrouvé aucun débris pour l'heure, n'excluant ni "l'acte terroriste", ni "l'incident technique".

"Je ne peux pas exclure l'hypothèse de l'acte terroriste, ni quelque chose qui relèverait d'un incident technique, il est trop tôt", a-t-il ajouté à propos du vol MS804 qui, selon un responsable de l'aviation civile grecque et le président français François Hollande s'est abîmé en mer Méditerranée avec 66 personnes à bord.

Partager: tumblr

Des avions turc, grec et français ainsi qu'une frégate grecque participent aux recherches de l'avion d'Egyptair qui s'est abîmé en Méditerranée au large de l'île grecque de Karpathos avec 66 personnes à bord, a indiqué jeudi un porte-parole de la Marine française.

Les moyens ont été déployés au sud sud/est de l'île, a précisé le capitaine de vaisseau Didier Piatton, précisant que "d'autres moyens sont envisagés en fonction des besoins qui seront exprimés par les autorités égyptiennes", qui coordonnent les recherches.

Dans ce genre d'opération, "il y a une première phase de recherche en surface de l'avion, des passagers, et puis une phase ultérieure de recherche des débris sous-marins et des boîtes noires pour lesquels on peut faire intervenir des moyens spécialisés comme des sous-marins d'attaque", a-t-il déclaré.

"Ce qui est important c'est d'envoyer des moyens rapidement pour que la zone de recherche soit la plus limitée possible", a-t-il ajouté.

L'avion d'Egyptair reliant Paris au Caire avec 66 personnes à bord, dont 30 Egyptiens et 15 Français, s'est abîmé jeudi en Méditerranée après avoir disparu des écrans radars pour une raison encore inconnue. Aucune hypothèse (accident ou attentat) n'a été écartée.

Partager: tumblr

Le ministre grec de la Défense a déclaré que l'avion avait effectué deux "virages brutaux" lors de sa chute. Le premier à gauche de 90 degrés puis un second de 360 degrés en partant vers la droite.

Il a alors chuté de 37.000 à 15.000 pieds. Le contact a été perdu vers 10.000 pieds d'altitude.

Partager: tumblr

Le pilote de l'A320 n'a signalé "aucun problème" dans son dernier contact avec les contrôleurs aériens grecs.
"Les contrôleurs aériens ont communiqué avec le pilote quand l'avion se trouvait au-dessus de l'île de Kea à 37.000 pieds. Il n'a signalé aucun problème", a affirmé le chef de l'aviation civile (Ypa), Constantin Litzerakos. "Le pilote était de bonne humeur et a remercié en grec", a précisé un communiqué de l'Ypa.

Partager: tumblr