Huffpost Tunisie mg

Tunisie: Journées féministes maghrébines "Fatima Mernissi" au club Tahar Haddad

Publication: Mis à jour:
FEMME
Facebook
Imprimer

FÉMINISME- Le club Tahar Haddad à Tunis accueille, samedi, le 21 mai, les "Journées féministes maghrébines" dédiées à la mémoire de Fatima Mernissi, sociologue et activiste féministe marocaine, décédée le 30 novembre 2015 à Rabat (Maroc).

Cet événement, organisé à l’initiative d’un collectif de féministes maghrébines tunisiennes, algériennes et marocaines, vise à rendre un hommage à Fatima Mernissi, qui a influencé la pensée féministe maghrébine des années 1980-1990. Deux volets seront abordés au cours de ces journées dédiées à la mémoire de Mernissi.

Le premier volet est scientifique et abordera l’œuvre de Mernissi ainsi que la pensée féministe maghrébine des années 1980-1990 et l’avenir du mouvement féministe dans la région.

Des tables rondes seront, à cet effet, organisées autour des thèmes "lectures plurielles dans l’œuvre de Fatima Mernissi"et "le développement de la pensée féministe au Maghreb dans les années 1980/1990".

Le deuxième volet est artistique et comportera une exposition "hommage à Fatima Mernissi", des lectures théâtrales d’extraits de l’œuvre de Mernissi et un récital de musique et chants avec les artistes Lobna Noomane et Mahdi Chakroun.

Prendront part à cette rencontre des journalistes, des universitaires, des sociologues, des écrivains et des activistes de la société civile.

Fatima Mernissi est née en 1940 à Fès dans une famille de la grande bourgeoisie marocaine. Elle est professeur de sociologie à l’Université Mohamed 5 de Rabat. Témoin privilégié de la montée des mouvements féministes Maghrébins et arabes, Fatima Mernissi a beaucoup travaillé sur des problématiques liées à la femme, à la sexualité et au pouvoir en Islam.

"Sexe, Idéologie, Islam", "Le monde n'est pas un harem", "La Peur-Modernité : conflit islam démocratie", sont quelque uns de ses ouvrages.

Ses écrits et sa force de conviction ont aidé à l’émergence de la voix féminine arabe. Fatima Mernissi mène en parallèle à sa carrière littéraire un combat pour le féminisme dans la société civile: elle a fondé les "caravanes civiques", et le collectif "femmes, familles, enfants"et a animé plusieurs ateliers d’écriture à Tunis et à Rabat.

Retrouvez les articles du HuffPost Tunisie sur notre page Facebook.